Société / Tech & internet

Alexa, peux-tu me dire qui a commis ce double meurtre?

Temps de lecture : 2 min

Pour la première fois, les enregistrements d'un Amazon Echo pourraient permettre de confondre un meurtrier.

Démonstration du nouveau Smart Plug d'Amazon, Seattle, le 20 septembre 2018. | Grant Hindsley / AFP
Démonstration du nouveau Smart Plug d'Amazon, Seattle, le 20 septembre 2018. | Grant Hindsley / AFP

Le 29 janvier 2017, dans la petite ville américaine de Farmington (New Hampshire), deux femmes étaient assassinées. Le double meurtre a eu lieu au domicile de Christine Sullivan, l'une des victimes, qui a reçu 48 coups de couteau. Son amie Jenna Pellegrini, qui séjournait chez elle, a été poignardée 43 fois. Les corps ont été retrouvés dans l'arrière-cour de la maison, sous une bâche. Quant au couteau ayant servi à commettre les crimes, il avait été enterré non loin du lieu du meurtre.

Un suspect, Timothy Verrill, fut arrêté en février 2017. La justice dispose des images de vidéo surveillance de la maison, qui prouvent qu'il s'y trouvait avec les deux victimes peu avant leur mort. L'homme, qui connaissait bien le petit ami de Christine Sullivan, disposait en outre des codes permettant de désactiver les alarmes de la maison. Accusé de double meurtre en février 2017, Verrill a choisi de plaider non-coupable.

Afin de constituer un dossier en béton permettant de prouver la culpabilité de Timothy Verrill, le juge Steven M. Houran vient d'ordonner à Amazon de remettre à la justice les enregistrements audio pris par l'Amazon Echo possédé par Christine Sullivan et son petit ami. La liste des appareils mobiles appariés à cet assistant vocal a également été demandée.

Témoin muet

À ce jour, précise ABC News, rien ne dit que l'Amazon Echo a enregistré quoi que ce soit qui puisse permettre de confondre l'accusé. La police du New Hampshire a en tout cas saisi le boîtier afin de récupérer les données enregistrées. Le porte-parole de la Cour supérieure de justice du comté de Stafford, dont dépend la ville de Farmington, espère en tout cas que l'Echo contienne «des preuves des crimes commis, y compris l'attaque elle-même et le déplacement du corps» (la demande semblant ne concerner pour l'instant que le meurtre de Christine Sullivan).

Ne souhaitant pas apporter de l'eau au moulin de celles et ceux qui considèrent les assistants vocaux comme une façon supplémentaire de s'emparer de nos données personnelles, Amazon a fait savoir via ses porte-parole que les enregistrements ne seraient pas livrés à la justice «sans une demande valide et contraignante».

Newsletters

Pourquoi les restaurants nous manquent tant à l'ère du Covid-19

Pourquoi les restaurants nous manquent tant à l'ère du Covid-19

Ce lieu a été créé pour disposer d'un lieu de rendez-vous. À nous de faire en sorte de continuer à y aller sans nous mettre en danger.

Max, lectrice érotique Chapitre 4 – Rencontre à l'hôtel

Max, lectrice érotique Chapitre 4 – Rencontre à l'hôtel

En France, vous pouvez payer pour réaliser vos fantasmes, tous vos fantasmes, du plus simple et gentiment sexy au plus complexe et brûlant, de la lecture érotique au show lesbien à domicile. Plongée dans les coulisses de ce travail du sexe légal,...

Soudain l'été prochain

Soudain l'été prochain

Newsletters