Sciences

D’où vient l’eau des aquariums?

Temps de lecture : 2 min

Cela dépend entre autres de l'endroit où ils se trouvent.

À l'origine, l'eau des aquariums arrivait en train | Matt Helbig via Unsplash CC License by
À l'origine, l'eau des aquariums arrivait en train | Matt Helbig via Unsplash CC License by

Pour pouvoir accueillir des poissons qui vivent habituellement dans un milieu marin, les aquariums ont besoin de stocker de l'eau de mer. De très grandes quantités d’eau de mer. Mais certains aquariums se trouvent à des kilomètres de toute source naturelle d’eau salée. C'est le cas du Shedd Aquarium, le plus grand du monde lors de son ouverture à Chicago aux États-Unis, en 1930, qui se trouve à plus de 1.200 kilomètres de l’océan le plus proche.

À l’époque, le Shedd envoyait des wagons-réservoirs jusqu’à Key West, en Floride, pour siphonner des millions de litres d’eau de mer puis les rapporter à Chicago par le chemin de fer. Depuis, la technologie a bien évolué et les aquariums peuvent produire leur propre eau salée. Désormais, pour remplir les bassins, on utilise un mélange chimique qui ajoute à l'eau tous les oligo-éléments nécessaires pour créer un environnement viable pour les poissons. Ce produit, que vous pouvez vous procurer pour vos poissons rouges et qui contient essentiellement du simple sel ainsi que quelques autres produits chimiques, est acheté par sacs d’une tonne puis mélangé à de l’eau «du robinet» par les aquariums.

L’eau doit toutefois être modifiée avant utilisation. Elle est débarrassée de sa chlorine, qui élimine de dangereux pathogènes mais peut tuer les poissons. Selon l’eau locale, d'autres ajustements peuvent être nécessaires. L’eau de Chicago par exemple, provient du lac Michigan et est extrêmement froide l’hiver. Le Shedd, qui a commencé à produire sa propre eau dans les années 1970, doit attendre que l’eau soit à la bonne température, ce qui peut prendre jusqu’à vingt-quatre heures.

Et pour les aquariums côtiers?

Certains aquariums ont au contraire la chance d’être positionnés non loin de l’océan et peuvent pomper l’eau directement dans la mer. C’est le cas du Monterey Bay Aquarium, sur la côte ouest des États-Unis. Deux tuyaux fournissent tous les bassins en eau salée, au rythme de 7.500 litres par minute.

Ce système a néanmoins un défaut. Les aquariums doivent certes ménager leurs animaux mais aussi leurs visiteurs et visiteuses. Or, même propre, l’eau de mer est pleine de matériaux organiques et de petits animaux marins qui la rendent moins claire et gênent la vue du public. L’aquarium peut donc laisser l’eau de mer naturelle la nuit, mais est obligé de la filtrer la journée.

Toutefois, être proche de la mer ne suffit pas. La baie de Monterey est très propre, ce qui est loin d’être le cas de toutes les eaux côtières. L’eau du port de Baltimore par exemple n’est pas assez salée et très polluée. Le National Aquarium, pourtant tout proche, est par conséquent contraint de produire son eau lui-même.

Slate.fr

Newsletters

Les égoïstes gagneraient moins d'argent que les personnes généreuses

Les égoïstes gagneraient moins d'argent que les personnes généreuses

Ils ont aussi moins d’enfants.

La jeunesse éternelle, obsession de l'humanité depuis le Moyen Âge

La jeunesse éternelle, obsession de l'humanité depuis le Moyen Âge

Vivre éternellement jeune? On en rêvait déjà à l'époque médiévale, tout en craignant que l'immortalité ne soit finalement une malédiction.

Les chiens de laboratoire ne seront plus euthanasiés mais adoptés

Les chiens de laboratoire ne seront plus euthanasiés mais adoptés

La U.S. Food and Drug Administration envisage de changer ses méthodes de recherche vétérinaire pour épargner les chiens de laboratoire.

Newsletters