Monde

Aznar et les 2,3 millions d'euros pour une médaille

Temps de lecture : 2 min

La Cour des comptes espagnole s'intéresse à son ancien Premier ministre, José Maria Aznar.

L'affaire remonte à décembre 2003, trois mois avant les élections générales de mars 2004, remportées par José Luis Zapatero. Le conseil des ministres approuve un contrat de 2,3 millions d'euros passé avec un cabinet d'avocats américain, Piper Rudnick, qui travaille comme lobby à Washington pour améliorer l'image d'Aznar et obtenir les signatures nécessaires des parlementaires pour attribuer la médaille d'or du Congrès américain. Médaille que l'ancien Premier ministre n'a pas obtenu.

L'association «Primauté du Droit», qui a déposé plainte, considère que l'obtention d'une médaille est un objectif personnel, qui n'aurait pas dû être financée par des fonds publics.

En outre, selon les plaignants, l'ancien Premier ministre pourrait également être poursuivi pour malversation de fonds publics. En effet, le conseil des ministres avait approuvé un contrat de 2,3 millions d'euros, or, seulement 2 millions de dollars ont effectivement été facturés par le cabinet américain.

 

[Lire l'article complet sur elpais.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Wikimédia


Newsletters

En Chine, la main visible du PCC se referme sur des pans entiers de la société

En Chine, la main visible du PCC se referme sur des pans entiers de la société

Le Parti communiste chinois prépare de nouvelles régulations pour lutter contre les monopoles dans les secteurs de la technologie, de l'éducation, des transports et de la santé.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 11 au 17 septembre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 11 au 17 septembre 2021

Commémoration du 11-Septembre, guerre en Syrie et évolution de la pandémie... La semaine du 11 au 17 septembre en images.

Des propos anti-LGBT de l'actuelle ministre britannique en charge de l'Égalité font surface

Des propos anti-LGBT de l'actuelle ministre britannique en charge de l'Égalité font surface

Dans un enregistrement audio datant de 2018, elle s'agace des trans qui «veulent utiliser les toilettes des femmes».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio