Société / Économie

Dans la Silicon Valley, une formation pour apprendre à regarder ses collègues dans les yeux

Temps de lecture : 2 min

Certaines personnes semblent inadaptées socialement.

Apprendre à regarder correctement dans les yeux fait désormais partie des apprentissages dispensé aux nouvelles recrues | Victorien Ameline via Unsplash CC License by
Apprendre à regarder correctement dans les yeux fait désormais partie des apprentissages dispensé aux nouvelles recrues | Victorien Ameline via Unsplash CC License by

Pendant la formation de base de ses nouvelles recrues, une entreprise majeure de la Silicon Valley leur apprend à regarder leurs collègues dans les yeux. Cette formation a été mise en place après que l'équipe du UnLonely Project, qui lutte contre la solitude, en particulier sur le lieu de travail, a observé les travailleurs et travailleuses de l'entreprise et s’est rendu compte que beaucoup, spécialement les jeunes hommes, ne maîtrisaient pas certaines capacités basiques d’interactions sociales. À tel point que ces lacunes sont dommageables au travail en groupe.

C'est Jeremy Nobel, le fondateur du UnLonely Project, qui a révélé l'information lors d’une récente présentation. Nobel n’a pas voulu nommer la société en question mais il a affirmé qu’elle faisait partie des FAANGs (Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Google). Contacté par Quartz, Facebook a nié donner ce type d’enseignement à ses recrues, les autres sociétés n’ont pas répondu.

Selon une étude de l’université du Michigan, il existe plusieurs critères pour savoir si une personne parvient à bien établir un contact visuel. Il faut regarder dans les yeux 50% du temps lorsqu’on parle, 70% du temps lorsqu’on écoute et à chaque fois que l’on s’apprête à parler. Tenir le contact pendant quatre ou cinq secondes puis regarder sur le côté, pas en bas. Il ne faut pas non plus rompre le contact trop brusquement.

Une compétence qui s’apprend difficilement

Siégeant aussi dans l'équipe, Lynn Goldman, la doyenne de l’Institut de santé publique de l’université Georges Washington, pense peut-être savoir pourquoi autant d'employées et employés de la Silicon Valley sont inadaptés socialement. Une grande part de nos relations sociales, encore plus dans le cadre du travail, passent désormais par des écrans, en particulier lorsque l’on travaille dans le domaine des nouvelles technologies. Le nombre d’interactions face à face est donc plus faible. Or, si une personne arrive à l’âge adulte sans avoir appris à soutenir un regard, ce pourrait bien être trop tard pour elle:

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

«La capacité à regarder dans les yeux se forme jeune. C’est une partie basique de notre développement en tant qu’être humain. Si on bloque le développement de ces capacités sociales à cause d’un excès d’écran et de trop de temps passé à interagir via des appareils électroniques, il est possible qu'on ne puisse pas apprendre ces compétences à un adulte.»

Newsletters

En Lozère, les générations d'agriculteurs se passent le témoin

En Lozère, les générations d'agriculteurs se passent le témoin

Je ne suis plus de mon temps

Je ne suis plus de mon temps

[BLOG You Will Never Hate Alone] C'est à peine si je sais à quoi sert TikTok. Ou qui est Kim Kardashian. À croire que je vis sur une autre planète.

Zuzana Sermer, celle qui est parvenue à échapper au premier convoi vers Auschwitz

Zuzana Sermer, celle qui est parvenue à échapper au premier convoi vers Auschwitz

Les 999 premières déportées juives d'Auschwitz n'étaient pas au complet. Deux femmes, dont Zuzana Sermer, ne sont jamais montées dans le train.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio