Tech & internet

Une personne sur trois utilise un produit de Facebook tous les mois

Temps de lecture : 2 min

Soit presque deux internautes sur trois.

légende | 
Tim Bennett via Unsplash CC License by
légende | Tim Bennett via Unsplash CC License by

Facebook a connu de meilleures années. Accusé d'à peu près tous les maux, et alors qu'après le scandale Cambridge Analytica, une autre faille a été annoncée il y a quelques semaines, l'entreprise américaine doit également faire face au désintérêt d'une grande partie des jeunes Américains pour le réseau social.

Et pourtant, rapporte Quartz, lors d'une conférence le 30 octobre, Mark Zuckerberg, le patron et inventeur de Facebook, a indiqué que 2,6 milliards de personnes utilisaient des produits de Facebook une fois par mois. Facebook a beau avoir perdu du monde en Europe, le nombre total d'utilisateurs est en hausse de 100 millions par rapport à cet été, «quand Facebook avait sorti ce chiffre pour montrer aux investisseurs à quel point il était en bonne santé».

De quoi se demander comment le réseau social parvient à encore gagner des utilisateurs et remplacer ceux qui ont décidé de supprimer leur compte récemment.

Facebook a conquis deux internautes sur trois

En fait, c'est parce que Facebook (l'entreprise) n'est pas composé que de Facebook (le réseau social). Dans les produits Facebook, on retrouve aussi Messenger, Instagram et WhatsApp (ce qu'un Américain interrogé sur deux indiquait ne pas savoir, il y a encore quelques jours), qui sont particulièrement populaires.

Quartz a fait le calcul à partir des données livrées par Facebook et explique ainsi que cela signifie qu'une personne sur trois sur la planète (34%) utilise au moins l'un des quatre produits de l'entreprise américaine tous les mois. Et ce chiffre est encore plus impressionnant quand on réalise que toute la planète n'a pas accès à internet. Selon une estimation retenue par Quarz, un peu plus de quatre milliards de personnes ont accès à internet: ce qui signifie que deux-tiers des utilisateurs d'internet utilisent un produit Facebook tous les mois.

Il faut dire que Facebook s'est parfois imposé comme le seul recours pour avoir un accès à internet. Comme nous l'expliquions au moment où #DeleteFacebook prenait de l'ampleur, «dans les pays où le numérique est peu présent, Facebook constitue souvent une porte d’entrée vers l’ensemble d’internet. Le programme Free Basics de Facebook est en place dans soixante-trois pays et municipalités en Afrique, en Asie et en Amérique latine; il offre un accès libre à Facebook et à une poignée de sites partenaires –il est toutefois impossible d’accéder aux autres sites ou à ses emails. Pour ces utilisateurs, Facebook est peu ou prou synonyme d’internet».

Slate.fr

Newsletters

Tinder, la compétition qui a réveillé mes pires souvenirs d'enfance

Tinder, la compétition qui a réveillé mes pires souvenirs d'enfance

Slate publie les bonnes feuilles de «L'amour sous algorithme», de Judith Duportail.

Trop regarder la télé accélérerait le déclin cognitif

Trop regarder la télé accélérerait le déclin cognitif

Une étude britannique révèle que la télévision joue notamment un rôle dans la perte de mémoire.

Pornhub s’essaie à l’éducation sexuelle des jeunes

Pornhub s’essaie à l’éducation sexuelle des jeunes

Puisque les jeunes ne parlent pas de sexe avec leurs parents et que l'éducation à la sexualité en milieu scolaire fait défaut, autant les renseigner là où ils se rendent.

Newsletters