Politique / Économie

Jean-François Cesarini souhaitait une hausse de la CSG «plus juste socialement»

Temps de lecture : 2 min

Le député LREM du Vaucluse avait proposé de moduler l'augmentation pour les retraités en fonction de leurs revenus.

Jean-François Cesarini | Capture d'écran France info
Jean-François Cesarini | Capture d'écran France info

Jean-François Cesarini, député LREM du Vaucluse, était ce mardi l'invité de Gilles Bornstein dans l'Instant politique, sur France Info. L'élu avait déposé un amendement visant à moduler la hausse de la CSG pour les retraités en fonction de leurs revenus. Il a été rejeté à l'Assemblée nationale. Le but était «d'aller à la même destination que le gouvernement, mais différemment», explique-t-il. Ce chemin «me semblait être plus juste socialement, peut-être plus populaire», complète le député LREM.

À la question de Slate (à 5') portant sur la hausse des taxes sur les carburants –«est-ce une bonne manière d'inciter les gens à moins prendre leur voiture?»– Jean-François Cesarini a répondu qu'il fallait à la fois avoir «la carotte et le bâton», la première étant la prime à la conversion et le bonus écologique. «Il faut qu'on puisse mettre la pression pour que les gens aient plus envie de changer, et à la fois qu'on facilite ce changement».

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France info, tous les jours à 11h20

Newsletters

Les municipales 2020, le dégagisme à la sauce écolo

Les municipales 2020, le dégagisme à la sauce écolo

Les alliances nouées localement entre socialistes et écologistes privent potentiellement le président de son «en même temps», déjà mal en point depuis deux ans.

Remaniement: Macron ira-t-il jusqu'à nommer un Premier ministre écolo?

Remaniement: Macron ira-t-il jusqu'à nommer un Premier ministre écolo?

Édouard Philippe vient de remettre la démission du gouvernement.

Europe-USA, le grand «je t'aime moi non plus»

Europe-USA, le grand «je t'aime moi non plus»

L'ouverture des frontières Schengen aux touristes de certains pays, annoncée ce mercredi 1er juillet ne concerne pas les États-Unis. De même les frontières américaines nous sont fermées depuis la mi-mars.  ...

Newsletters