Life

Des bouteilles de whisky de plus d'un siècle retrouvées au pôle sud

Slate.fr, mis à jour le 05.02.2010 à 15 h 46

Cinq caisses contenant des bouteilles de whisky et de brandy appartenant à l'explorateur polaire Sir Ernest Shackleton ont été retrouvées après avoir passé plus d'un siècle dans la glace.

Elles étaient enterrées sous la cabane construite en 1908 dans l'antarctique par le grand explorateur anglo-irlandais Ernest Shackleton lors de son expédition Nimrod pour atteindre le pôle sud. Cette dernière a échoué non loin du but. Certains caisses ont craqué et de la glace s'est formée à l'intérieur ce qui signifie que les experts auront une tâche délicate pour extraire le précieux contenu des bouteilles.

Pour Richard Paterson, maître de chaix du producteur écossais de whisky Whyte and Mackay qui a racheté dans le passé la distillerie Mackinlay dont le nom figure sur les fameuses caisses, il s'agit d'un «cadeau du ciel» pour les amateurs de whisky.

Le McKinlay and Co's «Rare Old» est considéré comme l'un des meilleurs whiskys jamais fabriqué par les spécialistes, mais selon la légende sa «recette» a été perdue. «Si la teneur du contenu peut être confirmée, s'il peut être extrait et analysé, nous pourrons reconstituer le mélange. Compte tenu du fait que la recette originale n'existe plus, cela peut ouvrir une porte sur l'histoire», explique Richard Paterson.

L'alcool a été retiré de la glace par le New Zealand Antarctic Heritage Trust qui pensait qu'il existait seulement deux caisses. «A notre grande surprise, nous avons trouvé cinq caisses, trois étiquetés comme contenant du whisky Mackinlay et deux comme contenant du brandy», a déclaré Al Fastier du New Zealand Antarctic Heritage Trust à la BBC. Al Fastier se dit confiant sur le fait que l'alcool est resté intact dans les caisses et a ajouté qu'on pouvait entendre le liquide bouger dans les bouteilles en remuant les caisses. L'odeur de whisky autour des caisses indique aussi qu'une ou plusieurs bouteilles ont été cassées.

L'expédition Nimrod, dirigée par Ernest Shackleton de 1907 à 1909, est arrivée à seulement 100 miles (160 kilomètres) du pôle sud mais n'a pu aller plus loin étant tombé à court de vivres. L'expédition avait du abandonner une partie de son équipement dont les caisses d'alcool.

Le pôle sud a été atteint pour la première fois deux ans plus tard en 1911 par l'explorateur norvégien Roald Amundsen.

LIRE EGALEMENT: Alcool: peut-on vraiment tout oublier d'une soirée? et La plus belle des gueules de bois: bourbon ou vodka?

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tot autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Les caisses d'alcool de Ernest Shackleton  New Zealand Antarctic Heritage Trust

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte