Monde

Le vice-président américain prie pour Pittsburgh avec un rabbin... chrétien

Temps de lecture : 2 min

Pour honorer les victimes de la tuerie antisémite de Pittsburgh, des responsables du Parti républicain ont invité un «rabbin» issu d'un groupe dont le but est de convertir les juifs au christianisme.

Le rabbin du groupe controversé Jews for Jesus lors d'un événement de campagne avec Mike Pence | Capture d'écran via C-Span
Le rabbin du groupe controversé Jews for Jesus lors d'un événement de campagne avec Mike Pence | Capture d'écran via C-Span

Lors d'un événement de campagne Républicain dans le Michigan, le vice-président américain Mike Pence s'est recueilli aux côtés d'un rabbin chrétien issu du groupe messianique Jews for Jesus («Juifs pour Jésus»), dont la mission est d'encourager les juifs à croire en Jésus-Christ.

Le rabbin Loren Jacobs a commémoré les victimes de la tuerie antisémite de Pittsburgh en évoquant «Jésus le Messie». Le mouvement Jews for Jesus n'est pas reconnu comme juif par la grande majorité de la communauté juive, aussi le choix de ce rabbin pro-Jésus a-t-il été considéré comme choquant et déplacé.

C'est la candidate Républicaine Lena Epstein qui avait invité Jacobs à faire une prière, et Mike Pence l'a rappelé sur scène pour prononcer un discours. En tant que chrétien évangélique, Pence est proche de ces mouvements messianiques, qui allient des pratiques religieuses juives à la théologie chrétienne. Le site de la synagogue du rabbin en question résume ainsi les croyances de sa mouvance: «Dans un sens, le judaïsme messianique et le christianisme sont la même chose.»

«Profondément irrespectueux»

Comme l'écrit Jeet Heer dans The New Republic, honorer les victimes d'une tuerie antisémite «avec un rabbin qui n'est pas vraiment un rabbin, et représente un groupe qui est en fait chrétien, est profondément irrespectueux».

Sur le site Talking Points Memo, le journaliste Josh Marshall souligne que cette mouvance de Juifs pour Jésus est très mal vue au sein de la communauté juive, car «les juifs ont été persécutés pendant près de deux mille ans justement pour avoir refusé d'accepter le christianisme comme remplacement du judaïsme».

L'autre aspect étrange de la cérémonie est que le rabbin a prié pour le Parti républicain et pour l'ensemble des candidates et candidats Républicains en lice pour les élections de mi-mandat dans le Michigan.

Newsletters

Ces personnes blanches qui se prétendent noires (ou la tentation d'être l'opprimé)

Ces personnes blanches qui se prétendent noires (ou la tentation d'être l'opprimé)

L'histoire d'une professeure américaine blanche qui a fait semblant d'être noire pendant des années révèle les écueils d'un certain identitarisme.

Un prof américain suspendu à cause d'un mot chinois ressemblant à «nègre»

Un prof américain suspendu à cause d'un mot chinois ressemblant à «nègre»

L'université de Californie du Sud a suspendu un professeur de management qui a prononcé un mot en chinois - «ne-ga» - jugé trop proche du mot nègre en anglais.

La Barbade ne veut plus de la reine d’Angleterre comme cheffe d'État

La Barbade ne veut plus de la reine d’Angleterre comme cheffe d'État

Le mouvement Black Lives Matter relance le débat sur l’héritage du colonialisme. D’autres pays caribéens pourraient suivre l’exemple.

Newsletters