Tech & internet

Une IA pourrait détecter si vous avez menti par écrit

Temps de lecture : 2 min

La police espagnole dispose d’un outil qui lui permet de repérer les fausses plaintes écrites.

L'IA commence à être déployée dans les commissariats espagnols | Bruno Martins via Unsplash CC License by
L'IA commence à être déployée dans les commissariats espagnols | Bruno Martins via Unsplash CC License by

Dans les films d’espionnage, nombre de scènes à suspens tournent autour de détecteurs de mensonges. Le héros ou l’héroïne est attachée à une machine qui mesure sa pression sanguine, son rythme cardiaque et d’autres indicateurs de stress, afin de déterminer si elle ment ou pas. Seul problème, cette machine, le polygraphe, ne fonctionne pas. Ou du moins pas assez bien puisque certaines personnes ont réussi à la tromper. Il est utilisé aux États-Unis par certaines agences gouvernementales, notamment le FBI, mais pas en France, où la police estime que ses résultats n’ont pas valeur de preuve. En général, les polygraphes ne sont pas considérés comme assez fiables et vus comme une violation du droit à garder le silence. Mais ce n’est pas pour autant que les détecteurs de mensonge n’existent pas.

Une équipe de recherche en informatique de l’université de Cardiff et de l’université Charles III à Madrid a mis au point un outil qui permet de détecter les fausses plaintes écrites. L’équipe a fourni à une intelligence artificielle (IA) plus de 1.000 signalements écrits de vols avec violence ou menace reçus par la police nationale espagnole. Cet échantillon contenait 534 vraies plaintes et 588 fausses, à partir desquelles le programme a appris à distinguer les unes des autres.

83% de réussite

Le programme, baptisé VeriPol, a été déployé à Murcia et à Malaga en juin 2017 et s’est révélé très efficace. 83% des plaintes considérées par VeriPol comme étant très probablement fausses ont été jugées irrecevables après que leurs auteurs et autrices ont répondu à des questions supplémentaires. Au total, le programme a détecté soixante-quatre fausses plaintes en une semaine.

L’intelligence artificielle analyse toutes les composantes des textes présentés: verbes, adjectifs, ponctuation, taille du texte, etc. et tente de trouver les patterns récurrents dans les fausses déclarations. Par exemple, les fausses plaintes ont tendance à être plus courtes et à se concentrer sur les biens volés plutôt que sur le vol en lui-même. Elles contiennent aussi peu de détails et généralement pas de témoins. Autres indices: l’absence de contact avec la police ou un médecin directement après l’incident. Certains produits, comme les iPhones ou les téléphones Samsung, sont fréquemment liés à des fausses plaintes, contrairement aux vélos ou aux bijoux.

Si certaines caractéristiques semblent plutôt faciles à détecter sans avoir besoin d’une machine, les tests menés à Malaga et Murcia ont apparemment prouvé que VeriPol est meilleur que la police pour repérer les plaintes inventées. L’algorithme commence donc à être déployé dans les commissariats espagnols.

Dr Camacho-Collados estime que son étude «donne des renseignements fascinants sur la manière dont les gens mentent à la police, et fournit un outil qui pourra un jour être utilisé pour dissuader les gens de le faire». Avec les résultats qu’on peut imaginer si une vraie plainte a le malheur de trop ressembler à une fausse.

Slate.fr

Newsletters

Souriez, Facebook regarde votre famille

Souriez, Facebook regarde votre famille

Le réseau social veux scanner vos profils pour mieux connaître votre foyer.

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

La quantité de données produite à l’ère du numérique croit de façon exponentielle. L’humanité produit ainsi en deux jours autant de données qu’au cours des deux derniers millions d’années. Les études révèlent des chiffres astronomiques: en 2020, l...

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les vidéos virales de recettes accentuent le phénomène de simplification de la cuisine

Les produits utilisés dans ces séquences, inoffensives en apparence, sont très souvent trop gras, sucrés et salés.

Newsletters