Monde

Comment Fox News encourage les théories du complot antisémites

Temps de lecture : 2 min

Plusieurs invités ont insinué que le milliardaire juif George Soros finançait l'arrivée de migrants aux États-Unis. Le tueur de Pittsburgh croyait en ce genre de théories.

Les studios de l'émission Fox & Friends sur Fox News le 17 février 2017 à New York. DREW ANGERER / AFP
Les studios de l'émission Fox & Friends sur Fox News le 17 février 2017 à New York. DREW ANGERER / AFP

Ces derniers jours, l'auteur de la fusillade antisémite qui a fait onze morts dans une synagogue de Pittsburgh le 27 octobre était obsédé par plusieurs théories du complot. Il pensait notamment qu'une agence juive d'aide aux réfugiés, la Hebrew Immigrant Aid Society, faisait venir des immigrés aux États-Unis pour tuer des Américains.

Or il s'avère que des versions proches de cette théorie antisémite étaient diffusées sur Fox News, la chaîne câblée la plus regardée aux États-Unis.

Deux jours avant la fusillade, Chris Farrell, le directeur du groupe conservateur Judicial Watch était invité dans l'émission de Lou Dobbs pour parler de la «caravane de migrants», le groupe de demandeurs d'asile partis du Honduras en route vers les États-Unis.

«Beaucoup de ces gens ont des associés qui obtiennent de l'argent de la part du Département d'État contrôlé par Soros», a-t-il expliqué, sans donner aucune preuve de cette accusation.

Par cette phrase, Farrell insinue que le Département d'État américain est manipulé par George Soros, un milliardaire juif d'origine hongroise qui est devenu la bête noire de l'extrême droite en Europe et aux Etats-Unis. Sur Fox News, Farrell continuait à faussement accuser Soros, alors que celui-ci venait d'être visé par un envoi d'explosifs reçus dans sa boîte aux lettres.

Comme le notait le journaliste Josh Marshall sur Twitter, les mots «Soros-occupied State Department», le «Département d'État occupé par Soros», font référence à une expression fréquemment utilisée dans les sites néonazis: «ZOG», «Zionist Occupied Government», ou «gouvernement sous occupation sioniste», soit la théorie du complot selon laquelle les juifs contrôlent le gouvernement américain.

Farrell n'était pas le premier à faire le lien entre Soros et la caravane sur Fox News. Début octobre, les journalistes de Fox & Friends avaient cité un tweet du représentant Républicain Matt Gaetz se demandant si Soros finançait la caravane.

«Hier, M. Gaetz a demandé une enquête pour voir si des ONG américaines ou George Soros soutenaient la caravane», avait résumé le journaliste Steve Doocy, sans préciser qu'il n'y avait aucune preuve de cette accusation.

Dans une autre interview sur la chaîne, le représentant républicain Louie Gohmert avait aussi mentionné la possibilité que Soros finançait la caravane: «Je ne peux pas m'empêcher de penser que les Démocrates –peut-être Soros– financent [la caravane] en pensant que ça va les aider.»

Or toutes ces insinuations, également diffusées par d'autres médias de droite, contribuent à renforcer les théories du complot antisémites qui semblent avoir poussé le tueur de Pittsburgh au meurtre.

Slate.fr

Newsletters

Il est arrêté à l'aéroport avec un orang-outan dans sa valise

Il est arrêté à l'aéroport avec un orang-outan dans sa valise

Ce touriste russe, en voyage en Indonésie, transportait aussi deux geckos et cinq lézards.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

La Nouvelle-Zélande sous le choc d'un attentat perpétré dans deux mosquées, le passage du cyclone Idai en Afrique australe et les qualifications pour l'Euro 2020... La semaine du 16 mars en images. 

Dans l'Indiana, une simulation de fusillade se finit par de fausses exécutions de profs

Dans l'Indiana, une simulation de fusillade se finit par de fausses exécutions de profs

Des enseignants américains dénoncent la violence des exercices de préparation aux fusillades scolaires.

Newsletters