Politique

Geoffroy Didier veut que les mineurs soient jugés comme des majeurs

Temps de lecture : 2 min

Le député européen Les Républicains réagissait à la polémique autour de la vidéo d'un lycéen menaçant sa professeure avec une arme factice.

Geoffroy Didier| Capture écran France info
Geoffroy Didier| Capture écran France info

Sur le plateau de l’Instant politique sur France Info, Geoffroy Didier, secrétaire général délégué de Les Républicains et député européen, s’est déclaré contre la proposition du nouveau ministre de l’Intérieur Christophe Castaner de placer des policiers dans les écoles, émise après qu'un lycéen de Créteil a menacé sa professeure avec une arme de type airsoft. «La police a assez à faire comme ça. (…) Faire entrer un policier dans l’école vous pensez que ça va régler le problème?». Geoffroy Didier veut en revanche mettre fin à ce qu’il appelle l’«excuse de minorité» et laisser les juges sanctionner plus sévèrement les moins de 18 ans. Selon son raisonnement, «un jeune de 15, 16 ans, qui commet des crimes, des délits s’estime lui-même majeur, en tout cas suffisamment pour commettre des délits».

À la question de Slate «Le nucléaire est-il l’énergie du futur?», le député européen a répondu que «le nucléaire peut être une énergie d’avenir à partir du moment où la sécurité est garantie». Il refuse toutefois de se prononcer sur le cas précis de Fessenheim car le dossier n’est «pas simple».

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France info, tous les jours à 11h20

Newsletters

Alliance

Alliance

Préoccupations électorales

Préoccupations électorales

Ce que nous disent les sondages à six mois de la présidentielle

Ce que nous disent les sondages à six mois de la présidentielle

Les enquêtes électorales inquiètent les uns, réjouissent les autres et énervent certains observateurs. Elles donnent juste la température du moment.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio