France

Des bangs supersoniques sèment la panique à Lille et à Bordeaux

Slate.fr, mis à jour le 04.02.2010 à 14 h 28

Après Lille, Bordeaux a paniqué à son tour après le passage d'un avion de chasse qui a passé le mur du son. La préfecture de la Gironde a confirmé qu'il s'agissait d'un Rafale de la base aérienne de Mont-de-Marsan qui s'entraînait en zone spécifique à 11 000 mètres d'altitude. Il a atteint la vitesse supersonique à 9h58 avec l'accord des autorités.

La déflagration a été particulièrement ressentie au nord-ouest de l'agglomération bordelaise, mais aussi dans le nord de la Gironde et jusqu'au sud de la Charente-Maritime. Les réseaux sociaux ont rapidement buzzé sur ce bruit inexpliqué. Sur Twitter les internautes ont rapidement fait le rapprochement entre "l'explosion" mystérieuse de Bordeaux et celle de Lille, qui s'est produite mardi soir.

Un avion de chasse avait fait retentir une énorme détonation dans la région de Lille, entendue d'Arras à Cambrai et jusqu'en Belgique. Le Mirage 2000-C a franchi le mur du son à 22h35 à un peu plus de 6.000m d'altitude dans une zone transfrontalière utilisée pour les entraînements.

Si les pilotes de chasse ont l'autorisation d'évoluer à ce genre de vitesse, ils essaient en général de ne pas franchir le «mur du son» n'importe quand. «Notre philosophie générale est de limiter les nuisances», explique le colonel Gernez, commandant de la base de Cambrai d'où sont partis les avions. «Nos procédures cadrent les limites, notamment la nuit. S'il y a violation délibérée, il y a sanction. Là, au vu des éléments, de n'est pas le cas.» Le pilote, qui a 300 heures de vol à son actif, aurait agi de manière involontaire. En clair, il a quelque peu laissé filer l'aiguille du compteur...

L'incident s'est produit lors d'un exercice d'interception à deux contre deux. L'onde de choc, particulièrement violente et dispersée à cause du temps humide, a provoqué la panique dans toute la région. La déflagration a fait trembler les vitres et provoqué des appels affolés aux pompiers et à la police. Beaucoup ont cru à l'explosion d'une conduite de gaz.

[Lire l'article complet sur Sud-Ouest]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Mirage intercepté par deux Rafales, par fanaviation via Flickr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte