Monde

7 ans d'évasion fiscale pour Jared Kushner

Temps de lecture : 2 min

Le gendre de Donald Trump enregistrait des pertes imaginaires sur ses biens immobiliers.

Jared Kushner, le 19 juin 2017 | Brendan Smialowski / AFP
Jared Kushner, le 19 juin 2017 | Brendan Smialowski / AFP

Le gendre et haut conseiller de Donald Trump, Jared Kushner, n'aurait pas ou presque pas payé d'impôts entre 2009 et 2016, a révélé samedi le New York Times.

Pourtant, au cours de la dernière décennie, ses investissements en actions personnelles ont considérablement augmenté: l'entreprise familiale de Kushner a investi plusieurs milliards de dollars dans des biens immobiliers, permettant à sa fortune de quintupler. Elle se chiffre désormais à 324 millions de dollars (soit 280 millions d'euros).

Cadeau fiscal pour les promoteurs immobiliers

Une simple manœuvre d'optimisation fiscale lui aurait permis de réduire ses impôts au minimum, en rapportant sur le papier des pertes de plusieurs millions de dollars, qui n'ont jamais existé pour la compagnie. Ces pertes relevaient en réalité de l'amortissement, un avantage fiscal lié aux biens immobiliers, qui permet aux promoteurs de déduire de leurs revenus imposables une partie du coût de leurs actifs à long terme. Celui-ci est calculé sur une baisse de valeur des biens immobiliers, pour protéger les investisseurs de pertes liées à l'usure des bâtiments.

Or dans les faits, les immeubles ont tendance à gagner en valeur, souligne le New York Times. La marge entre les textes de loi et la réalité du marché immobilier permet à certains investisseurs de «déterminer leurs propres comptes de taxes», tout en restant à la limite de la légalité.

En 2015, Kushner gagnait ainsi 1,7 million de dollars en salaire et dividendes cumulés, tandis qu'il déclarait des pertes de 8,3 millions de dollars liées à une «dépréciation importante» des biens immobiliers de son entreprise.

Évasion en famille

«L'une des seules années au cours desquelles M. Kushner semble avoir dû quelque chose aux impôts est l'année 2013, lorsqu'il a déclaré un revenu imposable de 1,1 million de dollars. Selon les documents, M. Kushner avait fait une déclaration de revenus séparée de celle de sa femme, Ivanka Trump –une pratique relativement courante chez les couples fortunés qui veulent éviter de mêler leurs finances personnelles complexes», écrit le New York Times.

Ces révélations surviennent alors que les déclarations d'impôts de Donald Trump lui-même font l'objet d'une enquête. Début octobre, le journal américain révélait que le président avait effectué des montages fiscaux dans les années 1990 pour augmenter sa fortune familiale.

L'année dernière, les promoteurs immobiliers avaient bénéficier de généreux avantages lors de la refonte des lois fiscales, leur permettant de disposer de déductions encore plus importantes.

Jusqu'à présent, le cabinet de Jared Kushner et les représentants de la Maison Blanche n'ont pas réagi aux demandes de commentaires.

Slate.fr

Newsletters

Municipale d'Istanbul, petite leçon turque aux électeurs français désabusés

Municipale d'Istanbul, petite leçon turque aux électeurs français désabusés

Comme lors du scrutin annulé, le candidat du parti d'Erdoğan a été défait.

La crise hongkongaise révèle l'incapacité de la Chine à frayer avec l'opinion publique

La crise hongkongaise révèle l'incapacité de la Chine à frayer avec l'opinion publique

Le texte de loi qui était en préparation apparaît comme une considérable maladresse.

L’Illinois interdit les centres de détention d'immigrés privés

L’Illinois interdit les centres de détention d'immigrés privés

Ils bénéficient de la politique migratoire de Donald Trump, mais de nombreux cas d'abus ont déjà été rapportés.

Newsletters