Société

Oublier le nom de ses amis, c'est grave?

Temps de lecture : 2 min

Être un peu trop distrait pourrait avoir des effets négatifs sur votre vie sociale.

Non mais t'es sûr que je l'ai déjà vu ? | Jelleke Vanooteghem du photographe via Unsplash CC License by
Non mais t'es sûr que je l'ai déjà vu ? | Jelleke Vanooteghem du photographe via Unsplash CC License by

Personnellement, j’ai un énorme problème avec les prénoms. Ma pire angoisse sociale est de me retrouver face à face avec quelqu’un dont j’ai oublié le nom et de devoir multiplier les ruses pour ne pas avoir à admettre que je ne sais absolument pas comment il ou elle s’appelle.

Cette amnésie des prénoms concerne beaucoup de monde, dont le psychologue Devin Ray. À force de faire des bourdes en mélangeant les noms de ses connaissances, Ray a décidé de se pencher sur la question. Plus précisément, il a voulu savoir quelles conséquences avaient ces oublis sur les relations sociales.

Pour cela, il a mené une expérience avec une équipe de recherches. Il a demandé à cinquante-six étudiants et étudiantes de tenir chaque jour un journal dans lequel étaient répertoriées toutes les fois où quelqu’un les oubliait. La plupart des occurrences portaient sur des oublis basiques: nom, classe, sujet d’étude ou rencontre passée. Certaines autres concernaient des promesses non tenues («On était censé se retrouver à la librairie»), des exclusions («Un ami a organisé une soirée et a oublié de m’inviter») ou des confusions avec quelqu’un d’autre. Par la suite les rapports entre les cobayes ont été étudiés pour voir quels effets ces oublis avaient eu sur leurs rapports sociaux.

Effet négatif sur l'amitié

Si vous êtes distrait, autant dire que vos pire craintes sont avérées. Les oublis ont systématiquement menés à une dissension des liens sociaux entre l'oubliant et l'oublié. Pourtant, une autre constante est que ceux ou celles qui se sont fait oublier pardonnent presque toujours les distraits.

Cela semble paradoxal, mais, si le souhait de ne pas tenir rigueur aux étourdis domine, leurs trous de mémoire ont tout de même un effet négatif. Les personnes oubliées se sentent moins proche de ceux qui ne se rappellent pas d’elles, peu importe que les oublieux soient un membre de leur famille ou une personne qu’ils viennent de rencontrer.

Pas de panique tout de même, vous n’allez pas détruire le moral de quelqu’un en oubliant son prénom, les conséquences sont plutôt limitées. Si les cobayes ont pu ressentir une petite baisse de leur sentiment d’appartenance au monde, elle est très bénigne. Pas plus qu’un petit vague à l’âme existentiel.

Slate.fr

Newsletters

L’avortement de votre fille ne doit pas être un sujet tabou

L’avortement de votre fille ne doit pas être un sujet tabou

L’avortement n’est qu’un choix reproductif, pas une décision morale honteuse.

Pourquoi déteste-t-on les femmes poilues?*

Pourquoi déteste-t-on les femmes poilues?*

*Et pas les hommes poilus.

Inondations: la France existe, et c’est souvent dans le drame que cela se jauge

Inondations: la France existe, et c’est souvent dans le drame que cela se jauge

À chaque nouveau drame, dans le même mouvement, tous les signes prouvent la vigueur d’un pays et la solidarité d’une population.

Newsletters