Boire & manger

Le fromage américain est de moins en moins populaire

Temps de lecture : 2 min

Et une fois encore, c’est grâce aux millennials.

Les ventes de fromage industriel sont en baisse depuis quatre ans | Fábio Alves du photographe via Unsplash CC License by
Les ventes de fromage industriel sont en baisse depuis quatre ans | Fábio Alves du photographe via Unsplash CC License by

Une chose de plus à ajouter à la liste qui semble interminable de ce qu’ont tué les millennials. Après avoir tourné le dos à la mayonnaise, aux serviettes en papier, au golf et même à leurs boss, les jeunes délaissent dérsormais le (mauvais) fromage américain.

L’«american cheese», c’est le carré jaune plein de conservateurs qu'on trouve dans les burgers et que l'on considère comme un fromage si on prend ce mot dans sa définition la plus large. Un par un, les magasins alimentaires et les restaurants abandonnent ce qui est pourtant l’un des classiques de la gastronomie américaine, souvent pour le remplacer par des fromages plus raffinés.

La chaîne de fast foods Wendy’s, par exemple, propose maintenant de l’asiago, un fromage italien. Au Canada, les supermarchés A&W’s vendent désormais du vrai cheddar à la place. Suite au remplacement de l’american cheese par un mix de fontina, de cheddar, de monteau et de gouda fumé, la chaine de boulangeries Panamera bread a augmenté ses ventes. Preuve ultime, McDonald’s a lui aussi supprimé les conservateurs artificiels de ses fromages.

Distribué aux soldats pendant la seconde guerre mondiale, la popularité du fromage industriel a explosé à leur retour, dans un pays très frileux vis à vis des produits non-pasteurisés. Aujourd’hui, les millennials, (ou la génération Y, les personnes nées entre 1980 et 2000) seraient plus snobs que leurs ainés et moins intéressés par le fromage industriel bourré de produits chimiques.

Les ventes d’american cheese aux États-Unis seront en recul d’1,6% cette année et elle sont en baisse constante depuis quatre ans. Les prix ont eux aussi chuté, en passant sous la barre des quatre dollars la livre pour la première fois depuis 2011.

Dans le même temps, le nombre de producteurs de fromage a augmenté de 40% entre 2000 et 2007, selon Matt Gould, un analyste spécialisé dans le marché de la nourriture. Paradoxal? Pas vraiment: c’est grâce à l'arrivée de petits fabricants spécialisés qui font du fromage plus à même de plaire aux jeunes consommateurs.

Slate.fr

Newsletters

Notre sélection de champagnes pour les fêtes

Notre sélection de champagnes pour les fêtes

La boisson incontournable des réveillons.

Et si vous vous faisiez livrer une chèvre plutôt qu’une pizza?

Et si vous vous faisiez livrer une chèvre plutôt qu’une pizza?

En Angola, une application de livraison de nourriture propose désormais des animaux vivants.

Tripes-l'œil

Tripes-l'œil

Une grande partie d'entre vous détestant les abats, j'ai décidé de vous proposer un plat de tripes... sans aucune tripe.

Newsletters