France

Le NPA présente une candidate voilée aux élections régionales

Temps de lecture : 2 min

Ilham Moussaïd, étudiante, trésorière du NPA dans le Vaucluse et voilée, sera présente sur la liste du département pour les élections régionales en Provence-Alpes-Côtes d'Azur. Une contradiction pour un parti profondément laïque? Non, répond Olivier Besancenot, pour lequel une militante trotskiste peut être «féministe, laïque et voilée».

Mieux, une femme voilée serait «l'image de l'intégration du NPA dans les quartiers». Le parti anticapitaliste s'est implanté dans les quartiers populaires des grandes villes, notamment en étant attentif aux spécificités religieuses des militants, comme à l'université d'été à Port-Leucate, où des plateaux repas étaient distribués à l'heure de la rupture du jeûne. Encouragées par ce contexte, plusieurs femmes voilées auraient intégré les comités de base.

Olivier Besancenot et son parti ont dénoncé le débat sur l'identité nationale, qui selon lui «stigmatise une communauté » et la loi contre la burqa, qu'il qualifie d' «islamophobe et liberticide».

Mais l'avis du facteur de Neuilly ne fait pas l'unanimité. Anne Leclerc, membre du comité exécutif du NPA,chargée du droit des femmes serait mal à l'aise sur la candidature d'Ilham Moussaïd. Citée par le Figaro, elle affirme que «les valeurs féministes» historiques de la LCR, «ne seront pas dissoutes» au sein du NPA.

[Lire l'article complet sur LeFigaro.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Olivier Besancenot par guillaumepaumier via Flickr

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters