France

Carla Bruni n'aime pas que l'on se moque de son mari

Temps de lecture : 2 min

Carla Bruni vient d’annoncer son retrait du Festival de musique de San Remo en Italie, où elle était invitée, après avoir pris connaissance des paroles de la chanson qu’elle était supposée chanter. Intitulée «Meno Male», cette chanson en italien contient une phrase qui, traduite littéralement, est plutôt évocatrice: «Remerciez Dieu pour Carla Bruni, même avec Sarkozy à ses côtés, elle fait disparaître tous nos problèmes».

Cette chanson, écrite par le compositeur Simone Cristicchi, avait été présentée au départ comme une description «de l'obsession pour la célébrité et les ragots» en Italie rapporte le Daily Mail anglais.

Carla Sarkozy devait interpréter cette chanson en compagnie du chanteur italien Gino Paoli. Selon plusieurs médias locaux, ce serait en réalité l’Elysée qui aurait mis son véto à la venue de Carla Bruni à San Remo.

[Lire l'article complet sur le Daily Mail]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Nicolas Sarkozy et Carla Bruni le 22 décembre 2009 à Créteil. Reuters

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters