Sciences

Pourquoi la ricine est le poison préféré des terroristes politiques

Temps de lecture : 2 min

Facile à préparer, c’est le poison des assassins en herbe.

Des employés du ministère de la défense inspectent le courrier du Pentagone | Thomas Watkins / AFP
Des employés du ministère de la défense inspectent le courrier du Pentagone | Thomas Watkins / AFP

Un responsable américain de la Défense a annoncé cette semaine que deux colis envoyés au Pentagone étaient suspectés de contenir de la ricine, l’un des agents biologiques les plus toxiques au monde. Le Secret Service, qui protège le président des États-Unis, a quant à lui indiqué qu’une enveloppe suspecte avait été adressée à la Maison-Blanche. Ce poison, 6.000 fois plus toxique que le cyanure, est souvent utilisé pour des tentatives d’assassinats politiques. Pendant son mandat, Barrack Obama avait reçu deux colis piégés à la ricine. Tout comme le maire de New York en 2013 et George W. Bush quand il était président.

L’une des raisons pour laquelle ce poison est si populaire, c’est qu’il est facile à produire. Il est issu d’une plante commune, le ricin, utilisée le plus souvent comme plante ornementale. Elle sert aussi d’huile pour les cheveux par exemple. Ses graines contiennent une forte concentration de ricine.

Préparation facile

Transformer ces graines, achetables partout, en un poison mortel est à la portée de n’importe qui. Une rapide recherche sur Internet suffit pour trouver des recettes détaillées, qui ne nécessitent que des ustensiles et ingrédients que vous possédez probablement déjà dans votre cuisine. Les compétences en chimie pour en produire sont tout juste supérieures à celles nécessaires pour cuisiner, au hasard, des vraies pâtes à la carbonara.

En plus de cette relative simplicité de production, la ricine a été rendue très populaire par la pop-culture. Les Experts, Mentalist, Designated Survivor, House of Cards, toutes ces séries et d’autres impliquent des attaques à la ricine. Dans Breaking Bad, la ricine est même un ressort important de l’intrigue. À tel point que plusieurs personnes aux États-Unis ont été arrêtées après s'être inspirées de Walther White.

Empoisonnements et barbouzeries

Sans aller jusqu’aux séries télé, l’utilisation réelle de la ricine a déjà une histoire romanesque. La technique du «parapluie bulgare», qui semble tout droit sortie d’un James Bond, implique de la ricine. Un granulé du poison est placé dans une pointe, elle-même dissimulée dans un parapluie. La pointe est plantée dans la jambe de la victime puis le granulé propulsé à travers la pointe. C’est comme ça que Georgi Markov, un dissident bulgare, a été assassiné à Londres en 1978, probablement par un agent du KGB.

Aujourd’hui la méthode préférée des empoisonneurs et empoisonneuses en herbe est d’en faire une poudre puis de la placer dans une enveloppe, afin qu’elle se diffuse dans l’air lors de l'ouverture de la missive. Une fois inhalé, le produit se répand rapidement dans le corps en provoquant des nausées puis cause des insuffisances rénales, du foie et du pancréas, et provoque la mort entre quelques heures et quelques jours. Aucun antidote efficace n’est pour l’instant connu.

Slate.fr

Newsletters

Il est possible d'hériter de plus d'ADN d'un parent que de l'autre

Il est possible d'hériter de plus d'ADN d'un parent que de l'autre

En étudiant l'ADN de plus de quatre millions d'individus, des scientifiques découvrent que de nombreuses personnes vivent avec des anomalies chromosomiques non détectées.

Antarctique, la fin du miracle français?

Antarctique, la fin du miracle français?

Alors que la course au pôle Sud bat son plein, la politique française appliquée dans la zone stagne dangereusement.

On sait à peu près quel goût avait la viande de dinosaure

On sait à peu près quel goût avait la viande de dinosaure

Et ce n'est pas vraiment celui du poulet.

Newsletters