Politique

Nicolas Bay est ouvert au dialogue avec LR, pour un «grand rassemblement des nationaux»

Temps de lecture : 2 min

Invité de l’Instant politique de France Info, l'eurodéputé Rassemblement national estime que «des millions de Françaises et de Français» attendent un tel rapprochement.

Le député européen du Rassemblement national Nacolas Bay sur le plateau de l'Instant Politique | Capture d'écran France Info
Le député européen du Rassemblement national Nacolas Bay sur le plateau de l'Instant Politique | Capture d'écran France Info

Sur le plateau de l'Instant politique de France Info, Nicolas Bay a été interrogé sur le nouveau budget de l’Italie, qui ne respecte pas les demandes de l’Union européenne. L'eurodéputé Rassemblement national (RN, ex-FN) a affirmé que s'il était au pouvoir son parti ne «demandera pas à Monsieur Juncker l’autorisation, au moment du vote, du budget de la France». Nicolas Bay veut «faire en sorte que la dette publique diminue», mais juge que les économies ne doivent pas être réalisées «là où on les fait aujourd’hui».

Le député européen RN a aussi rebondi sur la polémique lancée ce week-end par Marine Le Pen au sujet de la photo où Emmanuel Macron figure avec deux jeunes gens de Saint-Martin, dont l'un fait un doigt d'honneur, en affirmant que le président de la République «abaisse la fonction présidentielle gravement».

À la question de Slate (à 5'30) portant sur un éventuel dialogue entre le Rassemblement national et le parti Les Républicains (LR), comme le souhaite le sénateur LR Sébastien Meurant, Nicolas Bay a affirmé être «toujours favorable au dialogue». Il estime que cette invitation du sénateur répond à une attente de «millions de Françaises et de Français, notamment des électeurs du parti Les Républicains». Pour l'eurodéputé, Emmanuel Macron «rassemble les mondialistes» et RN doit en retour oeuvrer au «grand rassemblement des nationaux».

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France info, tous les soirs à 19h20

Newsletters

Historia

Historia

Les gauches et les droites œuvrent-elles inconsciemment à la réélection de Macron?

Les gauches et les droites œuvrent-elles inconsciemment à la réélection de Macron?

À six mois de la présidentielle, rien n'est encore joué, même si les sondages font preuve de constance tout en haut du tableau. L'état des oppositions n'est pas étranger à ce constat.

Tout un programme

Tout un programme

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio