Culture

Magnum vend ses archives

Temps de lecture : 2 min

La collection entière de photographie de Magnum a quitté New York, mi-décembre, comme une cargaison de pierres précieuses, dans deux camions remorques, pour rejoindre le Texas. Plus d'un demi-siècle d'images, de la guerre civile espagnole saisie par Capa à l'avant-dernière décennie (les plus récentes sont de 1998): des témoignages historiques signés de certains des plus grands photojournalistes: Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, Elliott Erwitt, Leonard Freed, Bruce Davidson, Rene Burri, Eve Arnold, Dennis Stock, photographiant Picasso, Marilyn Monroe, ou autres Gandhi.

La numérisation des images de Magnum avait été entamée dans les années 90— comme pour la plupart des agences de presse— et une vente fut décidée en 2006: se défaire de ces archives et réinventer Magnum. C'est ainsi que les images furent vendues à la société d'investissement de Michael S. Dell, magnat de l'informatique. Les nouveaux propriétaires ont ensuite passé un accord avec l'Université du Texas, à Austin: les clichés pourront être étudiés et admirés pendant au moins cinq ans; c'est la première fois depuis des années qu'ils sont ainsi accessibles aux universitaires et au public.

Thomas F. Staley, directeur du Ransom Center où les images se trouveront, prévoit de numériser chaque image pour entamer des recherches et planifier des expositions. Moins de la moitié du stock est pour l'instant numérisée.

Cette vente, dont le prix n'a pas été dévoilé mais qui pourrait s'élever à une centaine de millions de dollars selon une source anonyme du New York Times, pourrait permettre à Magnum de se redresser un peu. Comme beaucoup d'autres agences photo, Magnum a vu sa fortune diminuer au fil des ans, à cause de la situation difficile de la presse et des alternatives au photojournalisme (vidéo d'un côté, photographes amateurs de l'autre).

«Etant données les évolutions technologiques qui révolutionnent le monde de la photographie, notamment la numérisation des images, une telle collection d'images imprimées n'existera plus jamais», commente l'un des membres de MSD.

[Voir les portfolios Magnum sur Slate]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Magnum, Eliott Erwitt ; dans l'article: Ferdinando Scianna / Magnum Photos

Newsletters

«L'Attaque des Titans», l'anime le plus important des années 2010?

«L'Attaque des Titans», l'anime le plus important des années 2010?

Après dix ans d'intrigues, la fin de cette série tournée est imminente. Elle a été d'une efficacité redoutable, voici pourquoi.

À force de s'indigner de tout et de rien, on rend l'humour infréquentable

À force de s'indigner de tout et de rien, on rend l'humour infréquentable

[BLOG You Will Never Hate Alone] De nos jours, pour ne pas froisser les victimes d'actes ignominieux, on voudrait réduire au silence l'humour et ceux qui en usent.

Celui où Anaïs et Marie rejouent le meilleur épisode de la série (et testent leur amitié)

Celui où Anaïs et Marie rejouent le meilleur épisode de la série (et testent leur amitié)

Dans ce huitième épisode d'AMIES, Anaïs et Marie regardent la première moitié de la saison 4 de Friends. Les deux amies reviennent sur l'épisode «The One with the Embryos» («Celui qui gagnait les paris») classé comme l'un des meilleurs de la série...

Newsletters