Monde

Une femme arrêtée pour avoir sauvé des animaux lors de l’ouragan Florence

Temps de lecture : 2 min

Tout cela parce qu’elle n’avait pas de permis.

Une femme prend une photo d'une voiture lors des inondations causées par l'ouragan Florence, le 21 septembre, en Caroline du Sud. Sean Rayford/Getty Images/AFP
Une femme prend une photo d'une voiture lors des inondations causées par l'ouragan Florence, le 21 septembre, en Caroline du Sud. Sean Rayford/Getty Images/AFP

L’ouragan Florence a touché les États-Unis et a provoqué de nombreux dégâts matériels et humains. En plus des trente-sept victimes humaines s’ajoutent les morts de plus de 3 millions d’animaux, à cause des pluies torrentielles. Plus de 3,4 millions de poulets et 5.500 cochons, note le Guardian.

En Caroline du Nord, une femme nommée Tammie Hedges a été pourtant arrêtée pour avoir accueilli et protégé des dizaines d’animaux qui auraient été pris dans la tempête, raconte USA Today. Dix-sept chats et dix chiens ont été sauvés par cette femme, alors que les propriétaires des animaux avaient évacué avant l’ouragan.

«Les propriétaires avaient dû évacué. Ils devaient se sauver et se protéger. Mais qui allait protéger ces animaux ? C’est ce que nous avons fait!», a déclaré Tammie Hedges. La raison de son incarcération est qu’elle était en train de convertir un entrepôt en refuge pour animaux, mais a décidé d’utiliser le bâtiment pour garder les animaux au sec, avant que l’établissement soit légalement enregistré comme refuge.

Ce n’est qu’après le passage de l’ouragan que la femme reçoit un coup de fil du «Wayne County Animal Control», l’entité locale en charge des animaux. «Ils m’ont basiquement dit : "Vous pouvez nous donner les animaux volontairement, ou alors nous pouvons nous procurer un mandat"». Après que Tammie Hedges ait rendu les animaux, elle a été arrêtée et fait face à douze chefs d’accusation de pratique de la médecine sans permis vétérinaire.

Le comté de Wayne a publié un communiqué : «Les services animaliers ont renvoyé l’affaire devant le bureau du procureur du district de Wayne, basé sur les suspicions d’une pratique de la médecine sans permis et d’utilisation de substances contrôlées. Mme Hedges est considérée innocente jusqu'à preuve du contraire». Les partisans de Hedges ont exprimé leur indignation face à ce que l’un d’entre eux a qualifié de «fausses» accusations, affirmant que tous les médicaments administrés étaient en vente libre et avaient été donnés aux animaux uniquement parce que le vétérinaire local était fermé à cause de la tempête.

Newsletters

Chroniques trumpiennes: semaine du 29 juin au 5 juillet

Chroniques trumpiennes: semaine du 29 juin au 5 juillet

Aperçu hebdomadaire de la vie tweeto-mentale du président américain.

De Phyllis Schlafly aux électrices de Trump, les contradictions des antiféministes américaines

De Phyllis Schlafly aux électrices de Trump, les contradictions des antiféministes américaines

Phillys Schlafly valorisait la femme au foyer alors que sa carrière professionnelle était bien remplie. Pourtant, si elle avait été un homme, elle serait allée très loin dans son parti.

Black Lives Matter pourrait bien être le plus grand mouvement de l'histoire des États-Unis

Black Lives Matter pourrait bien être le plus grand mouvement de l'histoire des États-Unis

On estime entre 15 à 26 millions le nombre d'Américain·es ayant participé à des manifestations contre les violences policières et le racisme systémique à travers tout le pays.

Newsletters