Monde / Culture

Un candidat au Sénat américain a fait une référence aux Clash dans un débat avec Ted Cruz

Temps de lecture : 2 min

Et Internet a aimé.

Beto O'Rourke en 2016 | Inter-American Dialogue via Flickr License by
Beto O'Rourke en 2016 | Inter-American Dialogue via Flickr License by

Il ne vous a peut-être pas échappé que c’est actuellement la campagne pour les Midterms américaines, les fameuses élections de mi-mandat. Au Texas, le duel oppose le sénateur républicain sortant Ted Cruz à Beto O’Rourke, un démocrate. Et alors qu’aucun démocrate n’a été élu sénateur du Texas depuis 30 ans, Ted Cruz est en difficulté. S’il est encore en tête dans les intentions de vote, l’écart s’est resserré et la dynamique de campagne est a priori favorable à son adversaire.

Le 21 septembre, les deux hommes se retrouvaient pour la première fois opposés dans un débat télévisé. L’ancien candidat à la primaire républicaine en 2016 s’est efforcé de dépeindre O’Rourke «comme un gauchiste détaché des réalités et inapte à représenter son État», a noté Radio Canada.

Mais à la fin du débat, le candidat O’Rourke, élu local de la ville d’El Paso, s’est fait remarquer sur internet via une subtile référence à une chanson du groupe The Clash, en critiquant les liens entre Cruz et des grandes compagnies, a remarqué The Independent.

L’élu démocrate a commencé par dire qu’il voulait s’assurer que «nous ne donnons pas aux entreprises ou à des intérêts particuliers. C’est ce que ferait le sénateur Cruz grâce aux contributions qu’il a reçues des comités d’action politique». Avant de lâcher : «Il travaille pour la répression, les entreprises et des intérêts particuliers. Il ne travaille pas pour les gens du Texas».

Forcément, vous ne l’avez pas remarqué mais il se nichait dans cette diatribe une référence au groupe The Clash. En effet, la «répression» dont parle O’Rourke se traduit par «the clampdown» en anglais. The Clampdown est une chanson du groupe, qui se trouve dans l’album mythique London Calling. Forcément, ce n’est pas passé inaperçu.

Beto O'Rourke vient juste de dire que Ted Cruz «travaille pour la répression»

Il semblerait que Beto O'Rourke a ce soir critiqué Ted Cruz de «travailler pour la répression». Jamais de ma vie je n'aurais imaginé un homme capable de citer The Clash et d'avoir une chance infime de devenir sénateur de l'état du Texas.

Beto O’Rourke a dit que Ted Cruz «travaille pour la répression» ce soir. Ça veut dire qu'il a insulté Cruz tout en faisant une référence aux Clash. Je suis peut-être amoureux.

Beto O’Rourke était autrefois dans un groupe punk qui s’appelait Foss. Cette référence n’est donc pas si surprenante.

Newsletters

Seule une réforme structurelle du système permettrait au Liban de se relever

Seule une réforme structurelle du système permettrait au Liban de se relever

La catastrophe qui vient de frapper Beyrouth s'ajoute à la situation financière qui grève le pays depuis des années.

L'ambassadeur des États-Unis au Mexique est devenue une star de Twitter

L'ambassadeur des États-Unis au Mexique est devenue une star de Twitter

La communication friendly de Christopher Landau révèle le rôle complexe des réseaux sociaux en diplomatie.

Au Sénégal, «le jeu des préliminaires dure toute la journée»

Au Sénégal, «le jeu des préliminaires dure toute la journée»

L'amour, le sexe, le couple… ces concepts sont-ils les mêmes aux quatre coins de la planète? Marion Hazout et Victor Viriot, en couple depuis quatre ans, ont voyagé dans neuf pays pour apprendre comment cela se passe, ailleurs. ...

Newsletters