Égalités / Société

Les hommes aiment (un peu) plus leur vie personnelle que professionnelle

Temps de lecture : 2 min

Et les femmes, c'est l'inverse.

Comment préférez-vous passer votre temps? | DafneCholet via Flickr CC License by

Et si on vous demandait de juger, toutes les dix minutes, le plaisir que vous retirez de votre présente activité? C'est une enquête qu'a menée, en 2015, le sociologue Pierre Walthery sur 4.086 personnes.

Selon les premières conclusions de ses recherches, dévoilées lors d'une conférence de l'Association britannique de sociologie, le 14 septembre à Belfast, les hommes préfèrent, en moyenne, ce qu'ils font à la maison. Chez les femmes, c'est le contraire –leur activité rémunérée est notée un peu plus favorablement que ce à quoi elles occupent leur «temps libre».

Ainsi, sur une échelle de 1 à 7 –de «pas du tout» à «beaucoup»– les hommes attribuent une note de 4,4 à leur travail et de 4,5 à leur vie personnelle. Des notes inversées chez les femmes.

L'importance de pouvoir contrôler ses horaires

Selon Walthery, chercheur à Oxford, le fait de se sentir «pressé par le temps» est le facteur qui impacte le plus négativement la satisfaction au travail. En outre, les hommes qui se considèrent «bien payés» ont tendance à mieux évaluer leur emploi –une corrélation qui ne s'observe pas chez les femmes, qui semblent davantage séparer rémunération et plaisir pris à leur activité rémunérée.

Chez les deux sexes, la vie sociale, le temps passé avec ses proches ou encore le bénévolat sont considérés comme plus agréables que le travail rémunéré, avec une note moyenne de 6.

Walthery fait aussi remarquer que travailler en horaires «décalés» n'est pas un facteur significatif d’insatisfaction au travail. Chez les hommes comme chez les femmes, le fait d'avoir le sentiment de contrôler ses horaires –en étant notamment travailleuse ou travailleur indépendant ou en pouvant équilibrer sa vie de famille et sa vie professionnelle à sa guise– contribue au plaisir pris à son travail.

Le chercheur dresse aussi la liste des secteurs professionnels préférés selon le sexe de ses sondés. Chez les femmes, il s'agit de l'agriculture, du transport et de l'industrie des loisirs. Les hommes semblent, eux, plutôt portés vers les métiers liés aux soins, à la santé, à la culture, aux médias et au sport.

Newsletters

Manger épicé, un symbole de virilité (selon les hommes)

Manger épicé, un symbole de virilité (selon les hommes)

Le piment serait-il un pénis de substitution?

Cixi impératrice: l'histoire vraie de la régente cachée qui propulsa la Chine dans la modernité

Cixi impératrice: l'histoire vraie de la régente cachée qui propulsa la Chine dans la modernité

Liberté d'opinion et de la presse, abolition de la torture, industrialisation, collaboration avec l'Occident: son règne secret au XIXe siècle a initié une démarche de pré-modernisation révolutionnaire.

La ménopause peut être une période cruciale (et cruelle) dans la vie professionnelle d'une femme

La ménopause peut être une période cruciale (et cruelle) dans la vie professionnelle d'une femme

Un sondage mené aux Royaume-Uni sur près de 4.000 femmes apporte des résultats édifiants.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio