Monde

Une église efface un message qui semblait comparer le pardon à une fellation

Temps de lecture : 2 min

«Pardonner, c'est avaler quand on veut cracher», pouvait-on lire sur un panneau à l'extérieur d'une église américaine.

Eglise dans l'Oregon | JASPERDO via Flickr CC License by
Eglise dans l'Oregon | JASPERDO via Flickr CC License by

Pendant quelques heures le mercredi 19 septembre 2018, une église protestante de la ville de Roseburg dans l'Oregon affichait le message suivant près de son entrée: «Pardonner, c'est avaler quand on veut cracher».

Beaucoup de résidents et résidentes des alentours ont trouvé que la phrase suggérait plus le sexe qu'une réflexion sur le pardon. En effet, une recherche internet sur la question «d'avaler plutôt que cracher» renvoie d'emblée à des discussions sur les fellations.

Un mois après la publication d'un rapport sur les viols et agressions sexuelles d'enfants dans des diocèses de Pennsylvanie, la formulation était particulièrement malvenue.

Le pasteur Rick McMichael a assuré à la presse locale que la connotation sexuelle du panneau, mis à jour par des bénévoles, n'était pas intentionnelle. «Bien souvent quand vous êtes en colère, vous crachez sur les gens, a-t-il expliqué. Il faudrait plutôt ravaler sa salive et passer à autre chose.»

Il a admis qu'il comprenait le malentendu et très rapidement, un message moins ambigü a été substitué: «Dieu est amour».

Pas une première

Bizarrement, au moins deux autres églises ont récemment fait la même erreur. La même formulation a en effet été utilisée par une église anglicane en Australie en juin dernier.

Un porte-parole de l'église avait ainsi tenté d'expliqué la phrase: «Vous n'ouvrez pas votre bouche pour hurler sur quelqu'un. Vous fermez votre bouche et vous avalez».

Même chose en Floride en novembre 2017. Une petite église qui avait utilisé cette métaphore a dû changer de panneau suite aux réactions choquées et amusées de la communauté.

Un représentant de l'église avait parlé de message «complètement innocent» mais une résidente qui conduisait par là raconte avoir fait demi-tour pour prendre une photo du panneau, une image qu'elle avait aussitôt partagée sur Facebook.

Newsletters

Bernie Sanders est-il le seul capable de battre Donald Trump?

Bernie Sanders est-il le seul capable de battre Donald Trump?

Aux États-Unis, nous sommes à un moment clef de la campagne des primaires démocrates —un moment où les choses sont peut-être en train de s’éclaircir. De fait, le candidat radical Bernie Sanders est arrivé en tête dans les trois États qui ont...

Selon un journaliste décoré par Trump, le coronavirus n'est qu'un rhume

Selon un journaliste décoré par Trump, le coronavirus n'est qu'un rhume

Rush Limbaugh, animateur de l'émission de radio la plus écoutée des États-Unis, a expliqué que les médias semaient la panique sur le Covid-19 pour nuire au président.

La justice américaine vient de faire du street art un art à part entière

La justice américaine vient de faire du street art un art à part entière

Un jugement vient de condamner la destruction de 5Pointz, un squat du Queens recouvert de graffitis, au motif qu'il s'agissait d'œuvres d'art.

Newsletters