Monde

Des parlementaires russes veulent rétablir le duel

Temps de lecture : 2 min

Un parti ultra-nationaliste vient de déposer une loi censée déterminer les conditions de duel.

Le dernier duel français a eu lieu en 1967 | Via Gallica CC License by
Le dernier duel français a eu lieu en 1967 | Via Gallica CC License by

Il y a cinquante-et-un ans, le député de la SFIO Gaston Defferre gagnait le dernier duel de France contre le gaulliste René Ribière, qu’il avait traité d’abruti. Depuis, le monde a bien changé et la pratique du duel est tombée en désuétude. Une proposition de loi russe pourrait le remettre sur le devant de la scène.

La semaine dernière, le chef de la garde nationale russe, Viktor Zolotov, a défrayé la chronique en provoquant en duel Alexei Navalny, l’un des principaux opposants politiques du pays. Dans une vidéo de six minutes publiée sur le compte YouTube de la garde nationale, l’ancien garde du corps de Vladimir Poutine promet de réduire Navalny en «steak saignant en quelques minutes».

Effet de mode

La vidéo s'apparentait plus à des menaces à peine voilées qu’à une réelle provocation en duel. Mais vingt-quatre heures plus tard, des députés de la Douma (le parlement Russe) ont proposé une nouvelle loi de cinquante-trois pages qui expliciterait quand et comment les Russes peuvent se provoquer en duel à mort. Cette proposition de loi a été déposée par le Parti libéral-démocrate de Russie (LDPR), un parti ultra-nationaliste. Avec quarante sièges à la Douma, c'est le troisième groupe parlementaire, derrière le Parti communiste (quarante-deux sièges), et Russie Unie, le parti de Vladimir Poutine (340 sièges).

Les discours virilistes qui prônent le combat physique pour rétablir son honneur sont à la mode chez la droite extrême. En France, Julien Rochedy et Alain Soral, pour ne nommer qu'eux, sont adeptes de la bagarre comme solution à leurs problèmes. Mais chez les nationalistes du LDPR, pas de MMA, sûrement trop petit bras pour la mère Russie. Le «Code du duel» autorise à régler ses différents au pistolet ou à l’épée.

Malheureusement pour les amateurs, seuls les officiels de l’État sont concernés. Selon le document, «une personne inférieure ne peux pas offenser un officiel (…) les duels ne sont permis qu’aux personnes de rangs équivalents».

Vous reprendrez bien un peu de patriarcat

Les femmes non plus ne sont pas autorisées à combattre puisque, toujours selon le LDPR, «une insulte contre une femme ne la concerne pas, mais tombe directement sur son protecteur naturel, qui devient la personne offensée».

Si ces règles semblent complètement datées, c’est parce qu’elles le sont. Selon Tjournal, un média russe, la proposition de loi est «presque entièrement copiée» sur une publication de 1912.

Slate.fr

Newsletters

«Dans la tête de ces gamins, l’avenir en Tunisie, ça n’existe pas»

«Dans la tête de ces gamins, l’avenir en Tunisie, ça n’existe pas»

Depuis le 1er janvier, près de 5.000 personnes originaires de Tunisie ont débarqué en Italie. Beaucoup sont des jeunes capables de tout sacrifier pour fuir leur terre natale –y compris leur vie.

En Sibérie, «les femmes doivent souvent affronter seules les affres de la vieillesse»

En Sibérie, «les femmes doivent souvent affronter seules les affres de la vieillesse»

«Mon dernier voyage m'a conduit au village reculé de Yar-Sale, dans le nord de la Sibérie, raconte le photographe Oded Wagenstein. Je suis allé à la rencontre d'un groupe de femmes âgées, qui faisaient autrefois partie d'une communauté nomade...

Au Soudan du Sud, une fille vendue aux enchères sur Facebook

Au Soudan du Sud, une fille vendue aux enchères sur Facebook

Le réseau social n'a pas désactivé le post à temps et la jeune fille de moins de 18 ans a été vendue pour être mariée.

Newsletters