France

Sarkozy: les promesses tenues, en cours et envolées

Temps de lecture : 2 min

Faire le bilan des promesses d'un Président à mi-mandat est un exercice forcément très cruel. Le Nouvel Observateur s'y est essayé en passant au crible les 113 promesses de campagne du candidat Sarkozy.

Selon le décompte du magazine, une cinquantaine de propositions ont déjà été oubliées, dont le «plein emploi», la réduction de la dette ou la «France des propriétaires». 31 promesses ont au contraire été tenues: bouclier fiscal, réforme de la carte judiciaire, défiscalisation des heures supplémentaires ou autonomie des universités.

39 promesses sont encore en chantier, mais l'hebdomadaire juge qu'il sera parfois difficile d'estimer si elles ont été réalisées ou pas. A l'image du Grenelle de l'environnement, qui comporte la bagatelle de 273 propositions.

Ce «Sarkomètre» est consultable dans un épais tableau Excel.

[Lire l'article complet sur nouvelobs.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Nicolas Sarkozy / REUTERS

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters