Santé

Détecter la drogue du viol dans son verre, c'est enfin possible

Temps de lecture : 2 min

L'entreprise Undercover Colors vient de terminer le développement de son produit, un système permettant notamment de repérer la présence de Rohypnol dans son verre.

Glass Half Full Portrait | George via Flickr CC License by
Glass Half Full Portrait | George via Flickr CC License by

S'il semble difficile de disposer de statistiques sur le sujet, les drogues du viol (comme le GHB ou le Rohypnol) continuent hélas à être fréquemment utilisées par les prédateurs sexuels. Il leur suffit de profiter d'une seconde d'inattention de la part d'une proie potentielle pour empoisonner son verre et la rendre aussi vulnérable que possible. Vertiges, sensations d'euphorie, puis amnésie partielle ou totale: les conséquences de l'absorption de telles substances sont tristement connues.

Si ces produits sont particulièrement appréciés des violeurs, c'est aussi parce qu'ils sont très vite éliminés par le corps humain, donc détectables pendant une durée très limitée. Le GHB n'est par exemple décelable dans les urines que dans les 12 heures qui suivent sa prise, ce qui ne permet quasiment jamais à une femme pensant avoir été droguée à son insu de pouvoir le faire vérifier en laboratoire.

Pour lutter contre ce genre de pratique, l'entreprise américaine Undercover Colors vient de développer un dispositif qui pourra permettre de détecter la présence de plusieurs produits (dont le flunitrazepam, plus connu sous le nom de Rohypnol) dans plus de 100 liquides. L'alprazolam (Xanax) et le diazepam (Valium) font également partie des molécules pouvant être repérées.

Comme un test de grossesse

De la taille et de la forme d'un poudrier, le produit fonctionne à la manière des tests de grossesse et des bandelettes d'analyse d'urine: il suffit de déposer quelques gouttes de la boisson à tester pour savoir, en moins de 30 secondes, si elle est saine ou non. D'après la foire aux questions du site internet de la société, le test est considéré comme fiable à 99,1%.

Tout ceci a un coût: 35 dollars pour un pack constitué de 5 tests accompagnés de leurs socles leur permettant d'être par exemple accrochés sur un porte-clés. Il est ensuite possible d'acheter 10 tests pour 50 dollars.

Reste que, sans blâmer une seconde l'équipe qui en est à l'origine, l'existence même d'un tel produit témoigne de cette réalité aberrante dans laquelle les femmes, après avoir été sommées de ne plus jamais quitter leur verre des yeux, pourraient maintenant être invitées à utiliser un produit à 5 ou 7 dollars dès qu'elles ont un soupçon sur le contenu de leur verre. Avec pas mal d'optimisme, on peut cependant imaginer que grâce à Undercover Colors, quelques-uns de ces violeurs (ou violeurs en puissance) puissent être pris en flagrant délit.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

En France, le Rohypnol n'est plus commercialisé depuis 2013. Reste que d'autres produits ont pris le relais et que les parades sont rares. La mise en circulation de verres hermétiques, médiatisés en 2005, était notamment restée sans suite.

Newsletters

Les psys psychanalysent-ils leur entourage?

Les psys psychanalysent-ils leur entourage?

La relation avec un patient n'est jamais la même que celle que l'on entretient avec ses amis: il en va de même pour les analyses, qui n'ont pas la même valeur selon qu'elles sont faites dans un cabinet ou dans un bar.

Pandémie forestière: l'espoir renaît dans les forêts tchèques

Pandémie forestière: l'espoir renaît dans les forêts tchèques

Pourquoi l'accouchement est plus difficile chez les humains que chez les grands singes

Pourquoi l'accouchement est plus difficile chez les humains que chez les grands singes

Une étude très récente s'est intéressée à l'accouchement chez les australopithèques pour comprendre depuis quand donner naissance était si compliqué pour notre espèce.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio