France

La consigne de l'Elysée aux journalistes: «Villepin est fou»

Temps de lecture : 2 min

Après le verdict du procès Clearstream, la contre-offensive médiatique de l'Elysée est lancée, si l'on en croit Jean-François Kahn, ancien directeur de Marianne. Sur son blog nouvellement créé, il assure que les proches de Nicolas Sarkozy détaillent sans relâche aux journalistes leur propre thèse: «Villepin est fou.»

«On n'a jamais subi autant de pression en provenance du château», affirment les rédactions de presse papier, télévisions et radios d'après Jean-François Kahn. L'argumentaire sur la folie de Dominique de Villepin tombe opportunément alors qu'une biographie à charge de l'ex-Premier ministre, La verticale du fou, vient de sortir en librairie.

Parler de folie pour Villepin «est assez plaisant, car ceux qui véhiculent sans complexes ce jugement –ou diagnostic– sont les mêmes qui feignirent de s'étrangler d'indignation lorsque nous osâmes esquisser une psychanalyse de Nicolas Sarkozy -laquelle s'est pourtant révélée essentielle à la compréhension du personnage», écrit Jean-François Kahn.

[Lire l'article complet sur marianne2.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Dominique de Villepin / REUTERS

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters