France

Quand Sarkozy critique Obama

Slate.fr, mis à jour le 01.02.2010 à 11 h 03

Voilà une habitude qui prend tous les contours d'un leitmotiv. Depuis plusieurs mois maintenant, Nicolas Sarkozy ne rate plus une occasion de critiquer Barack Obama note Le Temps. Dernier exemple en date, le débat organisé sur TF1 le 25 janvier, pendant lequel le locataire de l'Elysée avait mis en doute la capacité du président américain à réaliser son programme de réformes.

Selon le quotidien genevois, «le président français n'en est pas à son coup d'essai».  En novembre dernier, Nicolas Sarkozy s'était montré «peu amène» à l'égard d'un Obama qu'il semble considérer comme un concurrent: «Obama est au pouvoir depuis un an et il a déjà perdu trois élections partielles. Moi, j'ai gagné deux législatives et les européennes. Qu'est-ce qu'on aurait dit si j'avais perdu?»

Critiquer Barack Obama serait donc devenu un véritable credo pour le président de la République. Un credo qui prendrait ses origines dans la frustration qu'aurait pu ressentir Nicolas Sarkozy lorsque Barack Obama n'avait pas pris le temps de le rencontrer lors d'une visite à Paris en juin 2009. «Il avait fait dire clairement qu'il ne voulait pas de contact avec lui, rappelle un observateur interrogé par Le Temps. Ça n'est jamais arrivé dans toute l'histoire de la Ve République.»

[Lire l'article complet sur Le Temps]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Obama et Sarkozy au sommet du G20 à Pittsburgh, le 25 septembre 2009. Ian Langson/Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte