Monde

Pourquoi les adolescents de Bombay se suicident

Temps de lecture : 2 min

Pourquoi les adolescents de Bombay se suicident-ils? C'est la question posée par la BBC, qui se penche sur la vague de suicides qui traverse les jeunes de l'Etat de Maharashtra, un des plus développés d'Inde, où se situe la capitale.

A Bombay, 32 adolescents se sont donnés la mort entre le 1er et le 26 janvier 2010, plus d'un par jour. Il n'y a pas de chiffres disponibles pour comparer à la même période de 2009, mais les responsables locaux s'accordent pour dire que le phénomène est en train de devenir incontrôlable.

Il y a également un consensus parmi les psychologues et les professeurs sur le fait que la raison principale derrière le phénomène est la pression grandissante sur les épaules des adolescents vis-à-vis de leurs résultats académiques. Pour faire face aux problèmes, les autorités ont lancé une campagne intitulée «La vie est belle» pour aider les étudiants à gérer cette pression scolaire.

Au total, plus de 100.000 personnes mettent fin à leurs jours en Inde chaque année, dont trois par jour pour la seule ville de Bombay. Le suicide est une des trois premières causes de mortalité pour les 15-35 ans. Selon l'OMS, dans le monde, il y a davantage de personnes qui meurent en se suicidant que de victimes d'homicides et de conflits, toutes guerres combinées.

[Lire l'article complet sur bbc.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Bombay <DEEPAK GUPTA>, Flickr, CC

Newsletters

Aux États-Unis et au Canada, les caméras-piétons sur les policiers ont des effets plutôt positifs

Aux États-Unis et au Canada, les caméras-piétons sur les policiers ont des effets plutôt positifs

Les policiers français seront bientôt équipés à grande échelle pour filmer leurs interventions. Une pratique déjà mise en œuvre outre-Atlantique depuis plusieurs années.

Le retrait militaire au Sahel, un débat qui échappe aux parlementaires

Le retrait militaire au Sahel, un débat qui échappe aux parlementaires

Alors que la situation sur le terrain reste particulièrement critique, le sujet peine à émerger en France.

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Depuis le référendum de 2016, les extrapolations quant à une possible extension ou généralisation d'un euroscepticisme flirtant avec le séparatisme ont été nombreuses... et dénuées de fondement.

Newsletters