Culture

Tintin tiraillé entre Spielberg et Jackson

Temps de lecture : 2 min

Le film Tintin a longtemps été tiraillé entre Steven Spielberg et Peter Jackson. C’est finalement le réalisateur des «Seigneurs des Anneaux» qui aura la garde la plus longue du jeune reporter. Variety (via les Inrocks) annonce qu’après 32 jours «de captations de mouvements et d’expressions sur des acteurs munis de capteurs, Spielberg laisse à présent le reste du travail à Jackson. Celui-ci travaillera les effets spéciaux du film pendant 18 mois».

Pour le premier épisode de la trilogie Tintin, le chemin est donc encore long.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Newsletters

«City Hall», ce que signifie le mot «démocratie» en Amérique

«City Hall», ce que signifie le mot «démocratie» en Amérique

Frederick Wiseman compose avec cette plongée dans les actions de la mairie de Boston, une exceptionnelle mise en lumière des mécanismes de la politique.

Faut-il absolument montrer des caricatures de Charlie Hebdo pour expliquer aux collégiens la notion de blasphème?

Faut-il absolument montrer des caricatures de Charlie Hebdo pour expliquer aux collégiens la notion de blasphème?

[BLOG You Will Never Hate Alone] L'école doit demeurer un lieu de rassemblement où chacun se sent comme chez lui.

«Détester les hommes», le nouveau cool de l'édition féministe?

«Détester les hommes», le nouveau cool de l'édition féministe?

Dans cet épisode de Poire et Cahuètes, on se penche sur deux livres de la rentrée qui ont fait beaucoup parler: Moi les hommes, je les déteste, de l'écrivaine et féministe Pauline Harmange (Éditions du Seuil), et Le Génie lesbien, de la...

Newsletters