Politique

Emmanuel Macron, un président qui se banalise?

Temps de lecture : 2 min

Assiste-t-on au retour d’un monde ancien qu’on pensait disparu?

Rentrée ébouriffante et déconcertante pour l’exécutif. Nicolas Hulot craque et annonce sans prévenir sa démission du gouvernement, lundi dernier. Tempête sous les crânes. On spécule. Pas le temps de s’en remettre ni de débattre du choix du ministre de la Transition écologique, de s’interroger sur les actions à mener pour l’environnement qu’une petite phrase relance la machine médiatique. Celle sur les «Gaulois réfractaires au changement» prononcée au Danemark. Polémique presque aussitôt chassée par la nomination de l’écrivain Philippe Besson, auteur d’un livre laudatif sur Emmanuel Macron, au poste de Consul de France à Los Angeles.

Que se cache-t-il derrière ces polémiques minutes? Un président qui se banalise? Le retour d’un monde ancien qu’on pensait disparu au profit d’un nouveau monde macronien?

Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, Carole Barjon, éditorialiste à l’Obs et Frédéric Dabi, politologue, directeur général adjoint de l’Ifop, en débattent dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24 en partenariat avec Slate.

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

La croissance est-elle de retour en France?

La croissance est-elle de retour en France?

Emmanuel Macron semble avoir de la chance.

C'était la Tunisie de Ben Ali

C'était la Tunisie de Ben Ali

Le dictateur est mort le jeudi 19 septembre à l'âge de 83 ans en Arabie saoudite, où il vivait en exil.

La France n'est plus ce qu'elle était, et alors?

La France n'est plus ce qu'elle était, et alors?

Nous devons apprendre à nous accepter dans notre diversité au lieu de nous obséder avec l'intégration d'une altérité fantasmée.

Newsletters