Société / Tech & internet

Pour que les trottinettes en libre-service n'envahissent pas nos trottoirs

Temps de lecture : 2 min

Après avoir submergé des métropoles, l’entreprise Bird les aide à gérer le flux qu'elle a créé.

Les trottinettes Bird sont arrivées en août dernier à Paris | Robyn Beck / AFP
Les trottinettes Bird sont arrivées en août dernier à Paris | Robyn Beck / AFP

Avec le développement de notre société de self-service, l’explosion de la jeune start-up californienne Bird, créée l’année dernière, n’est pas surprenante. Elle propose des trottinettes électriques en libre-service, à quinze centimes par minute, que l'utilisateur ou utilisatrice dépose où elle veut une fois son trajet terminé. Comme LimeBike, Bird s'est lancée à Paris cet été 2018, mais était déjà présente dans une soixantaine de villes américaines et ailleurs en Europe.

Sauf que faute de législation claire sur le sujet, ces engins peuvent devenir une nuisance. La ville de San Francisco les a par exemple interdits en juin dernier. Ces start-ups se posent alors la question de la régulation du flux de leur moyen de transport.

Des outils pour tenter d'être moins gênant

Bird a décidé de créer un outil du nom de GovTech Platform, qui inclut un tableau récapitulatif des données permettant de vérifier comment les utilisateurs et utilisatrices se servent des trottinettes. Bien que l’entreprise propose des données anonymes aux villes, elle admet qu’il est parfois complexe, dans le traitement de ses paramètres, de ne pas dévoiler l'identité des usagers et usagères.

Autre outil mis en place par Bird: Geofacing, une application qui permet d’informer les utilisateurs et utilisatrices des lieux où les trottinettes sont interdites. L’entreprise a aussi mis à jour l’application pour que les personnes puissent elles-mêmes rapporter les endroits où il est dangereux de rouler. L’application délivrera enfin des messages de prévention auprès des usagers et usagères.

Ces initiatives s’inscrivent dans un contexte où les villes mettent en place de plus en plus de règles pour tenter de réguler l’utilisation de ces trottinettes en libre-service. Les entreprises du secteur se sont engagées à concentrer leurs efforts pour changer leur image et devenir des partenaires disposés à collaborer avec les institutions publiques.

«Les villes dans lesquelles nous avons pris place sont les premiers clients de Bird et s’associer avec eux [...] pour réduire les embouteillages est essentiel», assure Travis VanderZanden, PDG et fondateur de Bird.

Newsletters

La réforme des retraites ou l'histoire d'un nouveau hold-up des papy-boomers

La réforme des retraites ou l'histoire d'un nouveau hold-up des papy-boomers

La mise à contribution des retraité·es les plus aisé·es reste une piste inexploitée pour rééquilibrer les comptes.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Élections en Algérie, succès de Boris Johnson et des conservateurs aux élections législatives britanniques et Aung San Suu Kyi devant la Cour internationale de Justice des Nations unies pour le traitement des Rohingyas... La semaine du 7...

Pourquoi c'est toujours le bordel en France

Pourquoi c'est toujours le bordel en France

[BLOG You Will Never Hate Alone] À force de se croire malheureux on finit par l'être, et, l'étant, on le devient encore plus.

Newsletters