Tech & internet / Monde

Mahmoud Ahmadinejad tente de se réinventer sur Twitter

Temps de lecture : 2 min

L'ancien président iranien tweete sur Serena Williams, LeBron James et les inégalités dans le monde.

Mahmoud Ahmadinejad le 12 avril 2017 | Atta Kenare / AFP
Mahmoud Ahmadinejad le 12 avril 2017 | Atta Kenare / AFP

En tant que président de l'Iran pendant douze ans, Mahmoud Ahmadinejad a été particulièrement répressif envers les journalistes et les militants démocratiques et féministes de son pays. Il est aussi connu pour ses propos négationnistes et pour avoir interdit Twitter en Iran à partir de 2009.

Il a pourtant rejoint le réseau social en 2017, et si certains de ses tweets correspondent au personnage –des commentaires sur les «sionistes arrogants», un tweet commémoratif pour l'anniversaire d'Hugo Chavez– depuis quelques semaines cet été, l'ancien président iranien semble aussi avoir développé un intérêt pour le sport et les droits des femmes.

Comme des milliers d'internautes sur Twitter, il s'est en effet indigné des propos du président de la Fédération française de tennis sur la combinaison de Serena Williams:

«Pourquoi le French Open manque-t-il de respect à Serena Williams? Malheureusement, certaines personnes dans tous les pays, y compris le mien, n'ont pas compris le vrai sens de la liberté.»

Rapidement, plusieurs personnes ont pointé l'ironie de ce tweet, étant donné que sous Ahmadinejad, la police iranienne était encouragée à arrêter les femmes qui portaient le hijab de façon trop lâche.

Quelques semaines avant sa défense de Serena Williams, Ahmadinejad s'était aussi distingué par son soutien pour le basketteur LeBron James lors d'une de ses disputes avec Donald Trump:

«M. @realDonaldTrump. Je pense que tout le monde, particulièrement le président, doit aimer tout le monde et ne pas faire de différences. J'aime @KingJames #MichaelJordan @RaufMahmoud et tous les sportifs et je leur souhaite le meilleur.»

Dans un tweet début août, le président américain avait en effet suggéré que LeBron James était stupide et qu'il préférait Michael Jordan.

Quand il ne tweete pas sport, Ahmadinejad parle des inégalités de richesses, ou encore de la nécessaire participation de la société civile pour faire advenir les réformes politiques. Il parle aussi de son quotidien:

«J'ai eu une journée bien remplie aujourd'hui. Mais je garde toujours un peu de temps pour #Twitter»

Beaucoup ont noté qu'Ahmadinejad ne devait pas passer tant de temps que ça sur Twitter, vu que son compte en anglais ne suit actuellement qu'une seule autre personne: le compte d'Ahmadinejad en farsi.

Slate.fr

Newsletters

Crush ou pas crush: cette appli sonde vos SMS pour trancher

Crush ou pas crush: cette appli sonde vos SMS pour trancher

Déjà disponible sur Android, elle a pour but d'éviter les malentendus et de favoriser les rapprochements entre personnes consentantes.

Sur Snapchat, du porno payant... mais jusqu'à quand?

Sur Snapchat, du porno payant... mais jusqu'à quand?

En échange de quelques euros, il est possible d'accéder au compte Snapchat «privé» de sa pornstar préférée. Mais la plateforme ne cautionne pas ce principe.

Le groupe Facebook «Brasileiras de Paris», outil d'intégration et de résistance

Le groupe Facebook «Brasileiras de Paris», outil d'intégration et de résistance

À Paris où elles vivent désormais, des Brésiliennes se rassemblent pour s'entraider et lutter contre l'obscurantisme de l'extrême droite au pouvoir dans leur pays.

Newsletters