Égalités / Monde

Un Texan arrêté pour avoir tiré sur plusieurs femmes qu'il jugeait «incompétentes» au volant

Temps de lecture : 2 min

Selon la police, le prévenu pense que les femmes ne devraient pas pouvoir conduire de véhicules.

Voitures  |NANCY I'm gonna SNAP! via Flickr CC License by
Voitures |NANCY I'm gonna SNAP! via Flickr CC License by

Un homme de 29 ans a été arrêté au Texas pour avoir blessé par balle une femme qui conduisait. En juillet, il avait aussi été arrêté, puis relâché, pour avoir blessé une autre femme au volant. Selon les autorités, Nicholas D'Agostino aurait tiré au moins sur trois femmes au volant ces derniers mois.

Pendant la comparution devant le juge, le procureur a fait référence aux posts de D'Agostino sur les réseaux sociaux:

«Il râle et divague au sujet des femmes automobilistes et à quel point elles sont incompétentes, et comment leur seule raison d'être est de donner naissance à des garçons.»

Selon les autorités, il a aussi dit que les femmes ne devraient pas être autorisées à conduire des véhicules. L'avocat du tireur a rétorqué qu'il n'y avait aucune preuve que son client «détestait les femmes» et qu'il était injuste que ses commentaires Facebook soient utilisés au tribunal. Le prévenu est en prison en attendant un procès pour agression à main armée.

Après son arrestation de juillet, D'Agostino avait dit qu'il avait tiré sur la femme automobiliste pour se défendre car elle avait dévié sur sa voie à deux reprises. La victime a raconté avoir entendu un bruit sourd avant de voir sa vitre se briser et de ressentir une douleur dans le bras et la poitrine. La balle a failli atteindre son coeur. Une vidéo de surveillance avait permis d'identifier D'Agostino, qui avait tiré depuis sa voiture.

Son arrestation récente concernait un incident en mars. Dans ce cas, une femme qui quittait une station essence avait été touchée au bras par une balle de D'Agostino. Encore une fois, le prévenu a dit qu'il avait tiré pour se défendre car l'automobiliste avait dévié vers lui.

Slate.fr

Newsletters

Crawl funding

Crawl funding

Nommer des rues en hommage à des personnalités LGBT+, un petit geste qui veut dire beaucoup

Nommer des rues en hommage à des personnalités LGBT+, un petit geste qui veut dire beaucoup

L'anniversaire des 50 ans de Stonewall inspire une accélération des plaques mémorielles. Enfin! Mais il ne faudrait pas se limiter au passé: l'histoire LGBT+ récente mérite aussi une reconnaissance.

À Singapour, les lesbiennes mènent la lutte pour les droits LGBT+

À Singapour, les lesbiennes mènent la lutte pour les droits LGBT+

Alors que la Pride de la cité-Etat, encore plus politique qu’à l’accoutumée, aura lieu dans une semaine, les femmes cis et transgenres sont aux avant-postes.

Newsletters