EconomieFrance

Les tarifs des banques en baisse

Slate.fr, mis à jour le 30.01.2010 à 14 h 17

Les tarifs des banques ont baissé de 5,31% en un an sur 57 opérations passées au crible pas l'association de consommateurs CLCV et la revue Mieux vivre son argent. «Mais attention, pas pour tout le monde. Il y a encore de grosses différences et de mauvaises surprises» prévient Ouest France. Il y a encore de grandes différences entre banques (Les Banques Populaires sont à nouveau épinglées pour êtres les plus onéreuses, tandis que le Crédit Agricole s'illustre par sa compétitivité), entre régions, entre le continent et l'Outre mer où les tarifs restent très élevés.

16 services sur les 57 étudiés ont quand même augmenté, et les hausses concernent les services les plus nécessaires aux petits clients, comme la carte bancaire, estime Serge Maître de l'Association française des usagers des banques (Afub).

En décembre dernier, La Tribune publiait son palmarès 2010 des tarifs bancaires, qui dressait le même constat:les frais sont en moyenne en baisse, mais on relève de fortes disparités entre les établissements. Les banques Internet, bien que récentes, accaparaient 7 des 10 premières places de ce classement. A peine créée, la banque de Fortuneo arrivait directement en première position, ex aequo avec Boursorama, avec un coût annuel total de 18 euros. Au niveau national, La Banque Postale (6ème) était le seul établissement traditionnel à contester la suprématie des banques en ligne, tandis que la Banque Populaire Côte d'Azur était la banque la plus chère avec 179,52 euros de frais annuels.

La transparence des tarifs bancaires, souvent remise en cause, est à nouveau épinglée par l'enquête de CLCV et Miuex vivre son argent. Une directive européenne entré en vigueur en novembre dernier devrait néanmoins renforcer la protection des consommateurs et permet de changer d'établissement plus facilement, comme le soulignait le Figaro:

Services Tarifs affichés «de manière visible et lisible» dans les agences; meilleure information sur les moyens de paiement; facilités pour changer de banque... Dès aujourd'hui, toute une série de nouvelles mesures entre en vigueur pour renforcer la protection du consommateur. Cet effort de transparence est en grande partie imposé aux établissements financiers par Bruxelles. La directive européenne sur les services de paiement leur impose en effet de mieux informer leurs clients sur les moyens de paiement: carte bancaire, prélèvement, virement.

[Lire l'article complet sur Ouest France]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Le siège de la Société Générale  Benoit Tessier / Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte