Politique / Monde

Michael Cohen lance un appel aux dons pour l’aider à payer ses frais de justice

Temps de lecture : 2 min

Et l'ex-avocat de Donald Trump a déjà récolté pas mal d'argent.

Le crowdfunding a déjà dépassé les 150 000 dollars | DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Le crowdfunding a déjà dépassé les 150 000 dollars | DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Après Clémentine de Koh-Lanta qui veut financer son tour du monde, l’ancienne miss météo du «Grand Journal» Solweig Rediger-Lizlow qui a besoin d'argent pour régler ses dettes, au tour de Michael Cohen de faire appel à la générosité des internautes. L'ex-avocat de Donald Trump vient de lancer une page GoFundMe avec l'objectif de récolter 500.000 dollars [soit 430.450 euros]. Le projet s’intitule «Michael Cohen Truth Fund».

Rappel des faits: le mardi 21 août, Cohen a plaidé coupable de huit chefs d’accusation, dont fraude fiscale et bancaire et violation des lois sur le financement des campagnes électorales. Des faits qui impliquent directement Donald Trump. Depuis, l’avocat new-yorkais est dans une situation délicate, notamment sur le plan financier.

Plus de 150.000 dollars en deux jours

«Le 21 août, Michael Cohen a pris la décision d’assumer sa responsabilité légale et a prouvé une fois de plus son engagement envers la vérité», est-il écrit sur la page appelant aux dons.

Comme le souligne Associated Press, Cohen est susceptible de finir sur la paille après sa condamnation. Mercredi dernier, l’avocat de Cohen a même déclaré que son client était «sans ressources» et qu’il «devait beaucoup d’argent».

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le crowdfunding a déjà rapporté plus de 150.000 dollars, soit presque un tiers de l’objectif pour 2.836 dons en deux jours.

Newsletters

«Le président de la République a eu besoin des maires face à la révolte des “gilets jaunes”»

«Le président de la République a eu besoin des maires face à la révolte des “gilets jaunes”»

André Laignel, vice-président de l'Association des maires de France, s'exprime sur le congrès des maires qui se déroule à Paris du 18 au 21 novembre.

1 bougie

1 bougie

Bruxelles ne veut plus de SUV dans ses rues

Bruxelles ne veut plus de SUV dans ses rues

Polluants, dangereux et inadaptés à l'environnement urbain, ces véhicules ne sont plus les bienvenus dans la capitale belge.

Newsletters