Société / Tech & internet

Apple, IBM et Google n’en ont rien à faire des diplômes

Temps de lecture : 2 min

L'important, c'est ce que vous savez faire, et leur apporter.

«Ce qu'une personne sait est plus important que la manière dont elle l'a appris.» | Laurent Fievet / AFP
«Ce qu'une personne sait est plus important que la manière dont elle l'a appris.» | Laurent Fievet / AFP

Glassdor, un site d'évaluation des entreprises par les salariées et salariés, vient de publier une liste de quinze entreprises où un diplôme de l’enseignement supérieur n'est pas nécessaire pour postuler.

Et dans cette liste, surprise, on trouve des géants de la tech comme Apple, Google et IBM, mais aussi des mastodontes comme Starbucks ou Ernst and Young, le cabinet d'audit financier et de conseil.

«Cela n’agira pas comme une barrière à l’entrée»

Attention: ne brûlez pas vos parchemins, n'abandonnez pas la fac et n'effacez pas vos vœux sur Parcoursup –ou du moins pas tout de suite. «Les qualifications académiques seront toujours prises en compte et elle restent un critère important dans le cadre du recrutement, mais cela n’agira pas comme une barrière à l’entrée», prévient Maggie Stilwell, associée chez Ernst and Young, sur le Huffington Post.

En d’autres termes, les entreprises recruteront aussi des candidates et candidats sur leur expérience et les compétences qui correspondent à l’emploi proposé, diplômes en poche ou non.

Comme souvent, Google a été un des précurseurs. Très tôt, nous apprend Quartz, l'entreprise a perçu la faiblesse du lien entre performance au travail et qualité du cursus scolaire.

Chez IBM, environ 15% des employées et employés venant d'être recrutés n’ont pas de diplôme universitaire. La PDG de l'entreprise, Ginni Rometty, a d'ailleurs déclaré que les parcours professionnels et l’apprentissage sur le tas offraient des entraînements plus pertinents que de simples diplômes pour les entreprises leaders du secteur tech.

Comme le conclut Quartz, «ce qu'une personne sait est plus important que la manière dont elle l'a appris».

Newsletters

Jeune conducteur: comment choisir votre assurance auto?

Jeune conducteur: comment choisir votre assurance auto?

En partenariat avec AXA, voici trois conseils pour choisir la garantie qui correspond le mieux à vos besoins… comme à vos moyens.

L'insoutenable légèreté des soirées pyjama du couvre-feu

L'insoutenable légèreté des soirées pyjama du couvre-feu

Tous les prétextes sont bons pour l'organisation de ces dîners qui se terminent au petit-déjeuner.

«Comment font les gens aujourd'hui pour faire de nouvelles rencontres?»

«Comment font les gens aujourd'hui pour faire de nouvelles rencontres?»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Camille, qui est toujours célibataire alors qu'elle a apparemment tout pour plaire.

Newsletters