Boire & manger / Monde

L'organisation PETA obtient la libération d'animaux en cage sur des paquets de biscuits

Temps de lecture : 2 min

Depuis plus de cent ans, les «Animal crackers» étaient représentés dans des cages: ils sont désormais libres.

Capture d'écran via TWITTER
Capture d'écran via TWITTER

En 2016, l'organisation de défense des droits des animaux PETA a formellement demandé à la marque de biscuits Nabisco de changer l'illustration d'un de ses emballages de biscuits. Cela faisait plus d'un siècle que le paquet d'«Animal crackers» –des gâteaux en formes d'animaux– était décoré de quatre animaux du cirque Barnum derrière des barreaux.

«Compte tenu de la choquante cruauté inhérente aux cirques qui utilisent des animaux et de l'opposition croissante du public à l'exploitation des animaux utilisés pour les spectacles, nous exhortons Nabisco à mettre à jour son emballage pour montrer des animaux en liberté dans leurs habitats naturels», avait écrit PETA.

Deux ans après, la marque a dévoilé sa nouvelle illustration: un zèbre, un éléphant, un lion, une giraffe et un gorille libres dans la savane. La mention «Barnum's Animals», en référence au cirque Ringling Brothers and Barnum & Bailey, a été gardée sur la boîte, mais le cirque lui-même a disparu en 2017, un an après l'arrêt des spectacles avec des éléphants, suite aux pressions de PETA et d'autres associations. Plus de 80 villes américaines ont actuellement des interdictions des cirques avec des animaux sauvages.

La vice-presidente de PETA s'est félicitée de ce pas en avant, même symbolique:

«La nouvelle boîte d'Animal crackers Barnum's reflète parfaitement le fait que notre société ne tolère plus la mise en cage d'animaux sauvages enchaînés pour des spectacles de cirque».

Slate.fr

Newsletters

La demi-saison des kakis est arrivée

La demi-saison des kakis est arrivée

En gamelle sucrée ou marié à du gorgonzola, le kaki va égayer vos assiettes jusqu'au cœur de l'hiver.

Vendre des cafards sur eBay, une entreprise lucrative

Vendre des cafards sur eBay, une entreprise lucrative

Mettre fin à une invasion de cafards dans sa maison est une plaie. Mais certaines personnes en élèvent volontairement sous leur toit.

Les plateaux-repas des avions sont un énorme gâchis écologique

Les plateaux-repas des avions sont un énorme gâchis écologique

Une société de design britannique a trouvé la solution pour réduire la quantité de déchets que laissent les passager·es.

Newsletters