Culture / Économie

Le porno se lance dans la 3D

Temps de lecture : 2 min

Le réalisateur italien Tinto Brass, à qui on doit notamment le sulfureux Caligula, film culte du cinéma érotique, a annoncé qu'il allait produire ce qu'il appelle le premier film pornographique en 3D. Brass, aujourd'hui âgé de 76 ans, a déclaré que le temps est venu  d'utiliser la technologie 3D pour un film érotique, selon le Hollywood Reporter. Il a également souligné qu'il s'agira également du premier film 3D tourné en Italie.

Le film devrait «revisiter un projet abandonné atour d'un empereur romain qui se fait ruiner par les américains», une référence à son Caligula, qu'il a lui-même critiqué parce que des scènes pornographiques «hard» avaient été rajoutées en postproduction sans son accord. Brass a déclaré qu'il commençait dès à présent à travailler sur le casting et le script, et qu'il comptait commencer le tournage en mai ou juin.

Au même moment, le réalisateur français d'Irréversible Gaspar Noé annonçait au festival Sundance qu'il comptait également se lancer dans le tournage d'un film porno en 3D. Sur la Croisette en mai dernier, il avait déjà évoqué l'idée de faire un film porno, disant selon ses interlocuteurs que ce serait un film joyeux ou un mélo pornographique. Brass et Noé ne sont pas les premiers réalisateurs à y avoir pensé, selon Première: «A l'époque de la sortie de Boulevard de la mort, Quentin Tarantino révélait dans une interview donnée à Total Film qu'il rêverait de tourner un film X sous ce format.»

Selon le site HD Numérique, c'est toute l'industrie du porno qui se penche désormais avec intérêt sur les nouvelles possibilités offertes par la technologie 3D:

Si Avatar a donné un sérieux coup de main à l'élévation de l'engouement envers la 3D Relief, le porno devrait lui aussi contribuer, à sa sauce, à la démocratisation de cette nouvelle technologie dans les foyers. Cette industrie a toujours eu un rôle dans le succès des précédents formats vidéo qu'il s'agisse de la VHS, du DVD que de la haute définition. Et la 3D ne va pas y échapper !

Ainsi, la 3D était l'une des attractions du show Adult Entertainment Expo qui se tenait en marge du célèbre Consumer Electronics Show de Las Vegas. La société Bad Girls in 3D y a présenté une des toutes premières offres complètes du marché, réunissant un téléviseur 3D, des lunettes à shutter actif et un boîtier connecté pour 3999 dollars.

[Lire l'article complet sur hollywoodreporter.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Lunettes 3D, Philliie Casablanca, Flickr, CC

Newsletters

Il y a trente ans, Nirvana faisait entrer l'underground dans le mainstream

Il y a trente ans, Nirvana faisait entrer l'underground dans le mainstream

«Nevermind» ne s'est pas fait sans quelques trahisons à l'esprit et aux préceptes punk si chers aux trois musiciens.

James Bond se comportait comme un violeur dans ses premiers films, estime le réalisateur de «Mourir peut attendre»

James Bond se comportait comme un violeur dans ses premiers films, estime le réalisateur de «Mourir peut attendre»

Cary Fukunaga fait notamment référence à une scène d'«Opération Tonnerre», sorti en 1965.

MC Solaar est à la fois prose et combat

MC Solaar est à la fois prose et combat

Depuis des années, il incarne un rap doux et intelligible qui prône la concorde. Mais en grattant la surface, on découvre un artiste bien plus multiple et frontal qu'il n'y paraît. Rencontre avec un homme perché et peu enclin à la nostalgie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio