Société

Optez pour le télétravail, votre patron vous remerciera

Temps de lecture : 2 min

Une étude de l’université de Stanford a montré que travailler depuis chez soi était bénéfique pour vous mais aussi pour votre entreprise.

Seul 16,7 % des français télétravaillent plus d’une journée par semaine | Connor Limbocker via Unsplash CC License by
Seul 16,7 % des français télétravaillent plus d’une journée par semaine | Connor Limbocker via Unsplash CC License by

Laisser son équipe travailler depuis chez soi est, explique Geoffrey James sur Inc.com, une, voire LA stratégie managériale la plus judicieuse. Pour mieux comprendre, il faut partir du postulat qu’une stratégie «judicieuse» signifie dans ce contexte une stratégie «mise en place aisément et qui ferait croître les revenus et réduirait les coûts» pour l'entreprise.

Le télétravail est une méthode managériale peu répandue chez nous: seuls 16,7 % des Français télétravaillent plus d’une journée par semaine. C'est dommage, car ne pas forcer ses salariés à venir au bureau tous les jours et les laisser travailler depuis chez eux pourrait s'avérer payant pour l’employé et pour l’entreprise.

Les télétravailleuses et télétravailleurs sont en général plus productifs. Selon une étude menée par la «Harvard Business Review» dans un centre d’appel chinois, celles et ceux qui télétravaillent répondent à 13,5% d’appels en plus que leurs collègues au bureau.

Les salariés qui télétravaillent déclarent par ailleurs une «satisfaction bien plus importante» que le personnel présent dans les bureaux de l’entreprise.

Des coûts réduits pour l'entreprise

La baisse des coûts est souvent un objectif important de l’entreprise. Mais cette réduction se fait souvent aux dépens du confort du personnel, causant une baisse de la productivité, donc de l’activité. Le télétravail est une solution viable pour l’entreprise car elle permet de réduire les coûts sans affecter les salariés et de réduire la masse salariale, environ 30% des coûts d’une entreprise en moyenne.

Selon l’«American Economic Review», les salaires baissent en moyenne de 8% si l'employé travaille chez lui: il n’a plus besoin de se déplacer au bureau, il gagne donc un temps précieux.

D’autre part, le télétravail réduit le nombre de congés maladies, en faisant baisser le stress dû aux déplacements quotidiens et aux interactions avec les autres employés. L’absence d’interaction physique entre collègues permet enfin d’éviter la propagation de maladies. Selon le Bureau of Labor Statistics, chaque année, 2,8 millions de jours de travail sont perdus à cause de l’absentéisme, soit un million de dollars de pertes chaque jour.

Slate.fr

Newsletters

Les livreurs à vélo de New York dénoncent l'interdiction du vélo électrique

Les livreurs à vélo de New York dénoncent l'interdiction du vélo électrique

Particulièrement vulnérables, ces travailleurs majoritairement immigrés font l'objet d'une «forme de persécution», dénonce l'un d'eux.

La crise des «gilets jaunes», catalyseur des violences physiques et verbales

La crise des «gilets jaunes», catalyseur des violences physiques et verbales

Depuis trois mois, la France est secouée par un mouvement qui, au fil des semaines, a changé de nature. Il a ouvert les portes au complotisme et à l’antisémitisme.

Les boutons, objets ludiques qui poussent à la consommation

Les boutons, objets ludiques qui poussent à la consommation

Depuis leur apparition au XIXe siècle sur les appareils photos, les boutons ont envahi notre vie quotidienne. Faut pas pousser.

Newsletters