Culture

Voici comment prononcer «BlacKkKlansman»

Temps de lecture : 2 min

Tant de possibilités, et pourtant il existe bien une réponse.

BlacKkKlansman / Focus Features
BlacKkKlansman / Focus Features

C'est probablement l'un des films les plus attendus de l'été: BlacKkKlansman, le dernier film de Spike Lee sort en salles dans dix jours, le 22 août prochain. Il a déjà été projeté en France, au festival de Cannes, à l'issue duquel il est reparti avec le Grand Prix.

Le film raconte «l'histoire vraie d’un policier noir, Ron Stallworth, s'étant fait passer pour un extrémiste raciste afin de démasquer les menées du Klan, et mène directement à la réapparition dans la lumière, suite à l’élection de Trump, des groupes fascistes américains, qui se sont déchaînés à Charlottesvillle en août 2017», expliquait-on à l'occasion du festival de Cannes.

Ce film est basé sur le livre de Ron Stallworth, Black Klansman, mais Spike Lee a décidé de rajouter un «k» dans le titre et de supprimer l'espace: un choix typographique qui permet notamment d'y lire «KKK», le sigle du Ku Klux Klan. Mais cet ajout pose aussi pas mal de questions autour de sa prononciation, comme le relaie Slate.com.

«Est-ce que c'est “Black K. Klansman”? “Black-K-K-K-Klansman”? “Blac-K-K-K-Lansman”? Ou peut-être simplement “Black Klansman”? Spike Lee a tendance à l'appeler “le film” pendant les interviews, mais le producteur Jordan Peele a bien prononcé le titre dans la vidéo ci-dessous.»

Voilà! «BlacKkKlansman» se prononce donc comme le livre Black Klansman. Contacté par Slate.com, un porte-parole de Focus Features a confirmé que la prononciation était bien simplement «Black Klansman», et que le «K» supplémentaire n'est pas prononcé.

Et si jamais vous n'êtes pas sûr de votre prononciation anglaise, vous pourrez toujours donner la deuxième partie du titre français: J'ai infiltré le Ku Klux Klan. Reste que l'on ne fera pas mieux que les Québécois, qui, dans leur grande tradition, ont traduit le titre dans sa totalité et l'ont renommé «Opération Infiltration».

Slate.fr

Newsletters

«Le Prisonnier», dystopie en 1968, réalité en 2018

«Le Prisonnier», dystopie en 1968, réalité en 2018

En 1967, «Le Prisonnier» a débarqué dans la vie de milliers de gens dont la passion pour cette série ne s’est jamais estompée. Un livre dresse les parallèles entre son étrange univers et la société actuelle.

«R2-D2 We Wish You A Merry Christmas», le cadeau empoisonné de George Lucas et Bon Jovi

«R2-D2 We Wish You A Merry Christmas», le cadeau empoisonné de George Lucas et Bon Jovi

Avec les talents combinés d'un roi du disco, d'un futur ponte de Broadway et d'une rock star en devenir, la chanson «R2-D2 We Wish You A Merry Christmas» voulait surfer sur la popularité de «Star Wars». Tous aimeraient aujourd'hui la rayer de leur CV.

Que reste-t-il de l’imaginaire visionnaire de la contre-culture des années 1960?

Que reste-t-il de l’imaginaire visionnaire de la contre-culture des années 1960?

En Chine, le dessin animé «Peppa Pig» est devenu un symbole de résistance au joug restrictif du régime. Mais à l’heure où il existe autant de récits de la contre-culture que de projections subjectives de celle-ci, le terme est-il encore porteur de sens?

Newsletters