Tech & internet / Culture

Ce robot est capable de trouver Charlie en moins de cinq secondes

Temps de lecture : 2 min

Pour une fois, Charlie n'aura pas le dernier mot.

Capture d'écran redpepper/YouTube
Capture d'écran redpepper/YouTube

4,45 secondes pour trouver Charlie. Face aux machines, pas sûr que le moindre enfant (ou même un adulte) ait une chance. Digg vient en effet de relayer une vidéo montrant un robot capable de trouver Charlie en moins de cinq secondes, dans le meilleur des cas.

Comme l'explique Motherboard, ce bras robotique nommé «There's Waldo» («Voici Charlie», en français) a été construit par une agence de communication et son unique but est de trouver et pointer du doigt Charlie avec sa petite main, légèrement effrayante. Motherboard indique que tout ceci fonctionne grâce à «un bras contrôlé par un Raspberry Pi équipé d'un Vision Camera Kit conçu pour la reconnaissance faciale, [et que] le robot recherche les correspondances avec Charlie et envoie ensuite ce qu'il trouve au service AutoML Vision de Google, que l'agence a été entraîné pour identifier Charlie».

Un petit échantillon et de bons résultats

Interrogé par The Verge, Matt Reed, l'homme derrière ce projet explique avoir collecté 62 images de la tête de Charlie et 45 images de son corps en entier pour réussir à identifier Charlie. «Je pensais que ça ne serait pas suffisant pour construire un bon modèle, mais de façon surprenante, on a de bonnes prédictions sur les Charlie qui n'étaient pas dans ces images de départ.»

La vidéo ci-dessus montre d'ailleurs l'efficacité du robot sur le premier album de Martin Handford. Reste à savoir si le robot est aussi efficace sur les albums suivants, Charlie étant de plus en plus petit et noyé dans une marée de monde (ce qui explique aussi sans doute, pourquoi vous avez de plus en plus de mal à mettre le doigt dessus).

Mais même alors, difficile d'imaginer l'homme battre la machine. Et ce, même s'il est accompagné de la meilleure technique pour trouver Charlie.

Slate.fr

Newsletters

Google Traduction propose maintenant les deux genres

Google Traduction propose maintenant les deux genres

Il a mis fin à son biais sexiste.

Comment expliquer simplement la révolution de la blockchain?

Comment expliquer simplement la révolution de la blockchain?

Le principe fondateur de la blockchain a été inventé par deux chercheurs américains en cryptographie, Stuart Haber et Scott Stornetta, dès 1991. Ils cherchaient alors un moyen de protéger l’intégrité des informations numériques au fil du temps....

L’aquarium de Monterey n'aime pas du tout l'émoji calamar d'Apple

L’aquarium de Monterey n'aime pas du tout l'émoji calamar d'Apple

Un problème de siphon dans le dessin.

Newsletters