Économie

L’été serait le meilleur moment pour demander une promotion

Temps de lecture : 2 min

L’automne est le pire.

En attendant, il faut quand même bosser  | Bethany Legg via Unsplash CC License by
En attendant, il faut quand même bosser | Bethany Legg via Unsplash CC License by

Si vous avez en tête de demander une promotion, n’hésitez plus. Le cabinet d'analyses Visier Analytics a étudié les données de 3,5 millions de collaborateurs et collaboratrices dans quatre-vingts entreprises et sa conclusion est formelle: l'été est la saison la plus propice pour faire ce genre de demandes.

«Traditionnellement, les entreprises accordent des promotions en reconnaissance des performances de l’année, affirme Ian Cook, de Visier Analytics. Elles suivent normalement un cycle, compte-rendus en janvier et février, augmentations et promotions durant le deuxième trimestre de l’année.»

La pire période pour demander une promotion serait l’automne. Les managers et manageuses sont trop occupées pour gérer ce genre de problématique. C’est un cycle naturel conduit par le calendrier financier des entreprises.

Ne pas hésiter à demander

Si vous êtes évalué ou évaluée sur vos performances et que vous n’obtenez pas de promotion, «demandez à votre patron», conseille Cook. La meilleure manière étant d’attendre les retours positifs de sa hiérarchie et de rétorquer, par exemple: «Je vois que mes performances sont bonnes et que je contribue au bon développement de l’entreprise. Comment pourrais-je être récompensé?», affirme-t-il. «C’est bien plus efficace que de menacer de partir. Il est très inconfortable pour un employeur d’être mis devant le fait accomplis sans marge de manoeuvre.»

Si vous bossez avec acharnement, vous avez plus de chance qu’on accepte votre demande. «En ce qui concerne les bons collaborateurs, les organisations ne les promeuvent pas assez vite pour eux, affirme Cook. Le management d’aujourd’hui doit garder un oeil attentif sur les travailleurs acharnés pour être sûr d’être en accord avec les capacités et les attentes de ces derniers.»

Une période de turnover intense

Changer de boîte est toujours à envisager, surtout si vous êtes dans la vôtre depuis longtemps. «À ce stade de votre carrière, c’est logique, déclare Cook. Plus d’opportunités s’offrent à nous, si on considère son entreprise comme une pyramide, lorsque le bas est large, c’est qu’il y a la place pour grimper».

L’été est aussi un moment de turnover car les employés et employées prennent du recul par rapport à leur job. Beaucoup se disent qu’ils et elles se tuent au travail et qu’il est temps d’en changer.

Les jobs qu’ils ou elles quittent cachent peut-être la promotion que vous cherchez.

Slate.fr

Newsletters

Un historien venu parler d'évasion fiscale se fait insulter sur Fox News

Un historien venu parler d'évasion fiscale se fait insulter sur Fox News

«Allez vous faire foutre, petite cervelle», a lancé le journaliste Tucker Carlson à un historien hollandais qui a critiqué la chaîne sur le plateau de l'émission «Tucker Carlson Tonight».

La vision du monde des jeunes n'est pas celle des «gilets jaunes»

La vision du monde des jeunes n'est pas celle des «gilets jaunes»

Les «gilets jaunes» regrettent la société des Trente Glorieuses, les jeunes s'efforcent de faire face à celle qui vient.

 Revenir à l'impôt sur la fortune? Mauvaise idée

Revenir à l'impôt sur la fortune? Mauvaise idée

Rétablir l'ISF, c'est une revendication récurrente scandée par les «gilets jaunes». L'exécutif leur a opposé une fin de non-recevoir. Peut-on leur donner tort?

Newsletters