Monde

Les militants pro-Trump ont plus confiance en leur président qu’en leurs proches

Temps de lecture : 2 min

Et seuls 11% d'entre eux se fient au système médiatique traditionnel.

Donald Trump lors d'un meeting à Tampa en Floride, le 31 juillet 2018 | SAUL LOEB / AFP
Donald Trump lors d'un meeting à Tampa en Floride, le 31 juillet 2018 | SAUL LOEB / AFP

CBS News a interrogé un échantillon de 2.000 Américains et Américaines en leur demandant vers qui ils et elles se tourneraient pour obtenir une information authentique, quel que soit leur jugement sur la source. Les plus fervents supporters et supportrices de Trump sont 81% à accorder leur confiance prioritairement au président des États-Unis, et seulement 63% à un proche –famille ou ami.

Basse confiance en les médias

Comme on pouvait s’y attendre, seuls 11% de ceux et celles qui supportent le président qui a institué le terme «fake news» affirment se fier aux informations des médias mainstream. La confiance de la population américaine en les médias s’est écroulée pour atteindre son point le plus bas en septembre 2016, deux mois avant l'élection de Donald Trump. Selon le résultat de l’étude de Gallup, il n’a pas remonté la pente depuis.

Depuis qu’il est arrivé au pouvoir, le magnat de l’immobilier a régulièrement harangué la presse et encouragé ses militants et militantes à le croire plus que tout le monde. En témoigne sa dernière intervention durant une conférence sur les vétérans lorsqu’il aborde le sujet de sa politique commerciale. «N’oubliez pas une chose, ce que vous voyez et ce que vous lisez n’est pas la réalité.»

Trump n'est pourtant pas une source sûre

Petit accroc dans ce raisonnement: Donald Trump fait très fréquemment des déclarations sans en vérifier l’authenticité. À titre d’exemple, deux jours avant que CBS ne publie cette étude, le 45e président des États-Unis a affirmé sur Twitter qu’il avait la meilleure cote de popularité qu’un président Républicain n'ait jamais eue, y compris Abraham Lincoln. Or les premiers sondages d’opinion sur la popularité d'un président américain ont été conduits en 1936, trois décennies après la mort de Lincoln.

Selon le Washington Post, à la fin du mois de mai 2018, Donald Trump avait fait environ 3.200 déclarations fausses ou erronées durant les 497 derniers jours.

Néanmoins, le président reste très largement soutenu par sa base d'électeurs et électrices. Tandis que sa cote de popularité plafonne à 40%, les résultats du dernier sondage de Gallup soulignent le soutien indéfectible des Républicains envers Trump, à hauteur de 87%. Ce chiffre s’écroule à 8% pour les Démocrates.

Au même moment, des études récentes montrent que les Américains et Américaines ont du mal à différencier un fait d’une opinion dans la presse. Une étude récente du Pew Research Center présentait cinq faits et cinq opinions. Seules 26% des personnes interrogées ont réussi à les distinguer.

Newsletters

Trafic de mollusques géants: la police philippine saisit pour 20 millions d'euros de coquillages

Trafic de mollusques géants: la police philippine saisit pour 20 millions d'euros de coquillages

La coquille du tridacne géant sert de substitut aux défenses d'éléphants pour les braconniers.

Pourquoi Trump a tant plu aux évangéliques

Pourquoi Trump a tant plu aux évangéliques

En 150 pages seulement, André Gagné décrit les croyances religieuses qui justifient le soutien inconditionnel d'une part des évangéliques américains à l'ancien président des États-Unis.

Des restes humains et des vestiges antiques découverts sous une nouvelle base militaire américaine

Des restes humains et des vestiges antiques découverts sous une nouvelle base militaire américaine

Les autochtones Chamorros demandent la préservation des sites culturels sacrés révélés par le chantier militaire.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters