Boire & manger / Santé

Sachez combien boire de cafés grâce aux militaires américains

Temps de lecture : 2 min

Boire un café quand on est fatigué oui, mais en quelle quantité?

Des grains de café | Marco Verch via Flickr CC License by
Des grains de café | Marco Verch via Flickr CC License by

Après internet, voici peut être une nouvelle innovation militaire qui pourra bénéficier à la société civile. En moyenne, un être humain a besoin de huit à neuf heures de sommeil. Or environ 40% des soldats américains dorment moins de cinq heures par nuit. Lorsqu’ils sont en opération, le manque de sommeil devient encore plus extrême. Leur remède? Beaucoup de café ou de boissons à base caféine comme des sodas ou des boissons énergisantes.

Des scientifiques américains se sont donc penchés sur le problème du manque de sommeil des militaires américains. Ils ont ainsi mis au point une formule mathématique afin d’aider soldats ou civils à évaluer la bonne quantité de caféine nécessaire pour rester alerte.

Le calcul de la bonne dose

Le docteur Jacques Reifman, membre du service de recherche médicale militaire de Fort Detrick dans le Maryland, est le co-auteur de cette étude publiée dans le journal Sleep et relayé par The Wall Street Journal.

«Voilà le poids de dix années de recherches sur le manque de sommeil», déclare-t-il. «Comment un humain répond-il à un manque de sommeil de soixante heures? En quoi cela est-il différent de dormir trois heures par nuit pendant dix jours?». Voici les questions qu’il s’est posées.

On retient deux choses particulières de l’étude du docteur Reifman. La première, c'est son algorithme qui calcule la quantité de caféine nécessaire à une personne en manque de sommeil, afin que cette dernière soit aussi alerte que si elle avait dormi huit heures. La seconde est une manière de déterminer spécifiquement, au cas par cas, les effets de n’importe quelle dose de caféine sur son organisme.

À titre d’exemple, pour une personne dont le manque de sommeil est moyen et qui a dormi cinq heures cette nuit, Jacques Reifman estime qu’il faut consommer deux tasses d’un café léger au réveil puis deux autres quatres heures après. L’objectif est de tirer profit d’un maximum de caféine en faisant attention à ne pas excéder le palier de 400 milligrammes par jour. Le café dit «léger» représente environ cent milligrammes de caféine.

Questionné sur ses propres habitudes de sommeil Reifman répond: «J’essaie de dormir suffisamment mais j’ai des impondérables. J’ai tellement de choses à faire. Parfois je reste tard au travail et j’arrive plus tôt que je ne devrais». Puis il conclut: «Je bois tout de même une bonne dose de café».

Slate.fr

Newsletters

Sociétés secrètes de l'assiette

Sociétés secrètes de l'assiette

Arriver à y entrer, c'est l'assurance de bien manger.

Idées de weekend pour se détendre et se régaler

Idées de weekend pour se détendre et se régaler

Vous êtes plutôt «english way of life» ou Relais & Châteaux proche de Paris?

Le bout de salade entre les dents, un dilemme du savoir-vivre

Le bout de salade entre les dents, un dilemme du savoir-vivre

On hésite à prévenir la personne en face de soi de la présence de ce vert intrus et à la tirer ainsi d’une situation gênante. Un paradoxe qui trouve son origine dans les règles du savoir-vivre.

Newsletters