Culture

La première démo de David Bowie retrouvée dans une vieille corbeille à pain

Temps de lecture : 2 min

Elle avait été rejetée par la maison de disques.

7 juin 1987, festival "Rock am Ring", Nurburgring, Allemagne | Harald Menk / DPA / AFP
7 juin 1987, festival "Rock am Ring", Nurburgring, Allemagne | Harald Menk / DPA / AFP

En 1963, l'adolescent ambitieux qu'était David Jones –avant de devenir Bowie– accepte de prêter sa voix pour une démo dans un petit studio du sud de Londres avec les Konrads, son premier groupe. Aujourd'hui, l'enregistrement refait surface dans un vieux panier et sa vente est susceptible de rapporter 11.200 euros (10.000£) aux enchères.

David Hadfield, ancien batteur et manager des Konrads, a découvert la cassette en déménageant. Elle se trouvait dans une corbeille à pain appartenant à son grand-père avec d'autres objets: livres, photographies, brouillon de promotion, lettres, factures, etc.

I Never Dreamed

À l'époque, la maison de disques Decca n'avait pas reconnu le talent potentiel dans cette voix, devenue l'une des plus iconiques du XXe siècle. Même après une seconde audition, The Konrads ne réussirent pas à satisfaire la maison. Quelques temps plus tard, David Jones quittait le groupe à cause de «différences artistiques».

Hadfield se souvient de l'agent des Konrads, Eric Easton, manager d'un petit groupe de l'époque, les Rolling Stones. Ce dernier leur avait demandé d'enregistrer une démo, Hadfield s'était occupé de la réservation du studio RG Jones dans le quartier de Morden à Londres.

Il confie au Guardian: «Nous avions décidé que nous ferions quelques chansons à la guitare et une originale. J'avais choisi "I Never Dreamed" parce que c'était la plus forte, les deux autres avaient un rythme trop faible. J'avais décidé que David était la meilleure personne pour l'interpétation. Du coup, c'est devenu le premier enregistrement de David Jones, vieux de cinquante-cinq ans». Jones qui devint ensuite Bowie pour éviter toute confusion avec l'idole des jeunes Davy Jones.

Pour Hadfield, l'enregistrement est unique: «Il n'y a pas d'autres enregistrement de démo avec David comme lead. Decca, qui nous avait rejetés, nous a accordé une autre audition plus tard et c'était Roger Ferris qui chantait et David faisait la deuxième voix et les harmonies».

David Bowie s'est éteint en janvier 2016, deux jours après la sortie de son 25e album: Blackstar. Les enchères de sa collection d'art personnelle avaient alors générées plus de 43 millions d'euros –le triple des prix estimés.

La cassette, elle, sera vendu en septembre par Omega Auctions, à Newton-le-Willows, non loin de Liverpool. Le commissaire-priseur, Paul Fairweather, est ravi de cette vente: «Cette cassette est complètement unique et a un grand intérêt historique puisqu'elle est le premier enregistrement du jeune musicien devenu une super-star».

Newsletters

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

Le film de Mohammad Rasoulof assemble quatre récits en forme de contes contemporains pour faire éprouver comment l'usage de la peine de mort par un régime répressif contamine chacun.

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

Grâce notamment à l'interprétation toute en finesse de ses deux actrices principales, le film le plus accompli d'Almodóvar depuis une bonne décennie compose une émouvante, subtile et finalement joyeuse carte des émotions.

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Les cerveaux derrière le musée imaginé pour héberger l'œuvre digitale de Beeple à 69 millions de dollars révèlent en exclusivité pour Slate.fr les fondations du projet qui pourrait modifier notre rapport à l'art –et l'avenir du web.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio