Égalités

Aux USA, le premier Starbucks où tout le personnel s'exprime en langue des signes

Temps de lecture : 2 min

Un projet visant à la fois à proposer du travail à des personnes sourdes, et à permettre à la clientèle sourde d'être mieux accueillie.

L'enseigne d'un coffee shop Starbucks de Philadelphie, 29 mai 2018. | Kena Betancur / AFP
L'enseigne d'un coffee shop Starbucks de Philadelphie, 29 mai 2018. | Kena Betancur / AFP

Cet automne, Starbucks ouvrira à Washington un café dans lequel le personnel sera uniquement composé d'employées et d'employés s'exprimant couramment en ASL (la langue des signes américaine), et en priorité des personnes sourdes. Il s'agira du premier Starbucks de ce genre à ouvrir aux États-Unis, et du deuxième dans le monde: depuis 2016, une enseigne de ce type existe déjà à Kuala Lumpur, en Malaisie.

20 à 25 emplois devraient être proposés au sein du Starbucks de Washington. Dans son communiqué, la marque présente cette initiative comme une façon de proposer des «opportunités d'emploi» aux personnes sourdes ou malentendantes, ce qui s'inscrit dans sa démarche «d'engagement sur l'inclusion, l'accessibilité et la diversité».

Les membres du staff de ce coffee shop pratiqueront l'ASL (American Sign Language), qui diffère par exemple de la LSF (langue des signes française). Selon les sites de référence, il existerait à ce jour entre 121 et 142 langues des signes différentes, qui présentent cependant de nombreuses ressemblances.

Emplacement bien choisi

Starbucks n'a pas implanté ce nouveau projet de café n'importe où: il sera situé non loin de la Gallaudet University, université privée qui garantit une accessibilité totale aux populations sourdes et malentendantes. L'enseigne s'ajoutera à la liste des commerces qui, dans cette zone géographique, permettent d'ores et déjà à toutes et à tous d'accéder à l'intégralité de leurs services.

Pour la petite histoire, la Gallaudet University est une création franco-américaine, puisqu'en 1816, le révérend américain Thomas Hopkins Gallaudet est venu jusqu'en France recruter le Français Laurent Clerc, considéré comme un pionnier de l'éducation de la population sourde. Ensemble, ils créent la première école pour sourds et sourdes,ce qui donnera à Edward Miner Gallaudet, le fils du révérend, l'impulsion lui permettant de créer la Gallaudet University en 1864. De nos jours, cette université reste la référence absolue en la matière (merci à @Dame_Fanny, spécialiste du sujet, pour ses éclaircissements).

Le site de la BBC a relevé deux grands types de réactions, glanées sur Twitter. D'abord des commentaires ultra positifs, comme celui de Shoshannah Stern, actrice sourde et créatrice d'une série télévisée dédiée au public sourd, qui se réjouit de pouvoir bientôt commander sa boisson favorite dans la langue qu'elle pratique chaque jour:

Moins enthousiastes, d'autres utilisateurs et utilisatrices de Twitter regrettent que les efforts soient concentrés dans une seule boutique, alors que répartir les employés sourds et les employées sourdes aurait à la fois permis de mieux les intégrer et de permettre à une plus grande partie de la clientèle sourde de pouvoir s'adresser à un ou une barista pratiquant l'ASL.

La BBC cite un autre exemple d'enseigne de restauration inclusive: la pizzeria américaine Mozzeria, ouverte depuis 2011 et basée à San Francisco, dont les propriétaires, un homme sourd et une femme sourde, n'engagent que du personnel sourd ou malentendant. CSD (Communication Service for the Deaf), une organisation à but non lucratif, vient d'annoncer qu'elle allait investir massivement dans Mozzeria afin de transformer ce restaurant unique en franchise.

Slate.fr

Newsletters

Pourquoi se revendiquer «transfuge de classe» alors qu’on ne l’est pas?

Pourquoi se revendiquer «transfuge de classe» alors qu’on ne l’est pas?

Prolétariser ses origines sociales permet de mettre en valeur une trajectoire individuelle soi-disant liée au mérite, ou à une maîtrise polyvalente des différents codes et des rites sociaux.

Sur Grindr, la chasse aux comportements toxiques est ouverte

Sur Grindr, la chasse aux comportements toxiques est ouverte

Dans une culture du «pas de gros, pas de folles», plaider pour la gentillesse sur les plateformes de rencontre pourrait bien constituer un geste radical.

Une Salvadorienne risque vingt ans de prison pour avoir tenté d’avorter après un viol

Une Salvadorienne risque vingt ans de prison pour avoir tenté d’avorter après un viol

Un cas qui illustre la cruauté des lois anti-IVG du Salvador.

Newsletters