Santé / Société

Un mauvais mariage peut avoir des conséquences dramatiques sur votre santé

Temps de lecture : 2 min

Choisissez bien votre partenaire.

Un couple dans un café | rawpixel  via Unsplash CC License by
Un couple dans un café | rawpixel via Unsplash CC License by

Des psychologues ont conduit une étude pendant seize ans sur 373 couples hétérosexuels, avec différentes problématiques: les enfants, l’argent, la belle famille. Ils rapportent aujourd’hui que les couples qui s’écharpent souvent dégradent leur santé.

Cette étude démontre que le conflit matrimonial affecte négativement la santé de deux partenaires. L’homme se retrouve tout de même plus touché.

Les époux devaient répondre à des questions sur leur santé, si leur santé interférait dans/avec leur travail, s’ils avaient du mal à dormir, s’ils ressentaient un sentiment de nervosité ou encore s’ils étaient touchés par des migraines.

Le conflit dans une relation peut favoriser le développement d'inflammations, la modification de l'appétit ou encore la libération d’hormones liées au stress. Tous ces facteurs peuvent jouer sur différents tableaux, que ce soit le rythme cardiaque ou encore le système immunitaire.

La différence femme-homme

Selon des études antérieures, les personnes mariées ont tendance à vivre plus longtemps et en meilleure santé que les célibataires, personnes divorcées ou veufs et veuves. Elles se sentent mieux psychologiquement, sont moins à même de développer des maladies et s’en remettent plus rapidement.

Néanmoins, les résultats des récentes études risquent de remettre en cause le fait que le mariage soit toujours un bon choix en terme de de santé et de bien être. «Être victime de nombreux conflits au sein même d’une relation est très dommageable en matière de santé, cette situation peut avoir le même effet qu’une consommation excessive de tabac ou d’alcool», affirme Rosie Shrout, docteure en psychologie expérimentale à l’université du Nevada.

L’étude s’est aussi intéressée à la différence de perception des conflits chez les hommes et les femmes. Alors que pour les épouses la diversité des sujets abordés lors d’une altercation n'interfère pas sur leur santé, chez les hommes le déclin de leur santé est directement lié à ce phénomène. «Le conflit est nocif à partir du moment où les époux se disputent sur le même sujet plusieurs fois sans trouver de solution», déclare Rosie Shrout

Un seul conflit n'endommagera pas irrémédiablement votre santé. Néanmoins, cette étude démontre l’importance de la communication au sein du couple afin de minimiser ce genre de situation.

Newsletters

La novlangue managériale a infesté l'administration hospitalière

La novlangue managériale a infesté l'administration hospitalière

Dans un redoutable petit ouvrage, un spécialiste de neurochirurgie fournit une analyse originale de la crise profonde que traverse l'hôpital: le langage y est devenu symptôme.

Les généralistes veulent assumer leur rôle dans l'aide médicale à mourir

Les généralistes veulent assumer leur rôle dans l'aide médicale à mourir

Une affaire judiciaire relance la controverse sur la fin de vie. Les médecins de ville réclament de pouvoir utiliser à des fins palliatives un médicament qui leur est pour le moment pratiquement interdit.

Au Cap, l'impact tragique de la consommation d'alcool pendant la grossesse

Au Cap, l'impact tragique de la consommation d'alcool pendant la grossesse

Les causes sont à trouver dans l'histoire du pays, les inégalités et le coût très bas des boissons. Pour les personnes atteintes et les mères, les conséquences sont l'exclusion sociale et la culpabilité.

Newsletters