Culture

Mort de l'historien engagé Howard Zinn

Temps de lecture : 2 min

L'historien Howard Zinn, enseignant à l'Université de Boston, est mort à l'âge de 87 ans. Son livre le plus connu  «Une Histoire populaire des Etats-Unis», publié en 1980, proposait une lecture alternative et critique de l'histoire de son pays, célébrant les travailleurs et les féministes.

Historien de gauche et engagé, ce qu'il revendiquait dans son autobiographie «You Can't Be Neutral on a Moving Train», il s'était notamment beaucoup mobilisé lors de la guerre du Vietnam, rapporte le Boston Globe.

«Il a contribué de façon extraordinaire à la culture morale et intellectuelle des Etats-Unis. Il a changé la conscience de l'Amérique d'une façon très constructive. A la fois par ses actions et par ses écrits, il a joué un rôle très important pour aider et d'une certaine façon inspirer le mouvement pour les droits civiques et le mouvement pacifiste», a déclaré le linguiste et intellectuel de gauche Noam Chomsky. Il comptait aussi parmi ses admirateurs les acteurs Ben Affleck et Matt Damon.

[Lire l'article complet sur Boston Globe]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Howard Zinn via Flickr

Slate.fr

Newsletters

«The Terror», la série fantastique sur une expédition perdue dans l’Arctique

«The Terror», la série fantastique sur une expédition perdue dans l’Arctique

En 1845, deux navires britanniques disparaissaient dans les glaces de l’Arctique. Le mystère entourant l'expédition a inspiré Dan Simmons, dont le roman «The Terror» a été adapté en série.

Clip au Louvre: Beyoncé et Jay-Z imposent leur propre culture dans un des temples mondiaux de l’art

Clip au Louvre: Beyoncé et Jay-Z imposent leur propre culture dans un des temples mondiaux de l’art

Le clip laisse penser que le R&B pourrait être de l’art au même titre qu’une toile du XVIe siècle.

Dans le futur, il ne restera de Griezmann et Pogba que des vitraux dans des églises

Dans le futur, il ne restera de Griezmann et Pogba que des vitraux dans des églises

C’est la vision que l’art contemporain m’a donnée du football à travers l’exposition «Par amour du jeu» aux Magasins généraux.

Newsletters